Des hauts gradés de la PNH débarquent dans le Grand Sud

0
970

Jeudi 23 juin 2022 ((rezonodwes.com))– Une importante délégation de la Police Nationale d’Haïti composée de l’Inspecteur Général en Chef Fritz Saint Fort, du Directeur de Cabinet du DG a.i de la PNH Jackson Hilaire, de l’Inspecteur Général Jean Yonel Trécil et de la Commissaire Divisionnaire Ghislène Désiré a entamé ce mardi 21 juin une tournée dans le Grand Sud en vue de faire le point sur les avancées relatives à l’acquisition de matériels et équipements devant renforcer la capacité opérationnelle de la PNH.

Dans la métropole du Sud, les membres de la délégation ont rencontré des travailleurs de la Presse lors d’une conférence de presse au cours de laquelle ils ont indiqué que les procédures d’achats et d’importations des matériels et équipements avancent progressivement et significativement.

 »Cette visite dans la ville des Cayes s’inscrit dans le cadre du suivi de la dernière réunion tenue le 31 mai dernier entre la délégation de la PNH et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Sud, le Rassemblement des Commerçants du Sud et des représentants d’autres secteurs dudit departements », a affirmé la PNH dans une note.

Les personnalités présentes s’étaient engagées à maintenir un dialogue permanent avec la Population du Grand Sud autour de la crise pluridimensionnelle de Martissant.

À la Direction Départementale de Police de la Grande Anse, les membres de la délégation ont remis mercredi, au nom du DG a.i de la PNH Frantz Elbé, des lettres de félicitations à deux membres des personnels policier et administratif pour leur travail remarquable au sein de l’institution policière.

L’Inspecteur Général en Chef Fritz Saint-Fort et le Chef de Cabinet du DG de la PNH Jackson Hilaire, dans leur intervention, ont surtout mis l’accent sur l’importance accordée par le Haut Commandement dans le cadre des mesures visant à améliorer les conditions de travail des policiers.

Ils ont, en effet, fait référence à l’assemblée constitutive de la Coopérative de Production et de Commercialisation des Policiers (COPROCOP) et du Projet d’Arrêté devant indemniser les familles ou des ayants droit des policiers-ères victimes dans l’exercice de leurs fonctions.

À la Bibliothèque Municipale Sténio-Vincent de Jérémie, la délégation s’est entretenue avec des représentants des organisations de la société civile autour de l’avancement des procédures d’achats et d’importations de matériels et équipements destinés à mieux équiper les forces de l’ordre dans la lutte contre le grand banditisme à travers le pays, notamment à Martissant.

Ces représentants d’organisations pour la plupart des organisations de femmes, du secteur privé des affaires dont la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Grande-Anse, professeurs, citoyens engagés, journalistes ont toutefois exprimé leurs préoccupations par rapport à la situation d’insécurité au niveau de Martissant qui, selon eux, impacte négativement les activités économiques dans la région.

Cependant, ils ont salué l’initiative du DG a.i de la PNH Frantz Elbé qui a envoyé cette délégation dans le département pour établir un espace de dialogue avec la Population du Grand Sud.

Au cours de ces cordiaux échanges, l’IGC Fritz Saint-Fort a fait état du plan opérationnel déjà adopté par le Conseil Supérieur de la Police Nationale afin de mettre un terme définitivement au problème de Martissant. “Le processus de formation des agents pour mettre sur pied une unité anti-gang se poursuit », a-t-il assuré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.