Haïti : des organisations demandent à Poutine (Russie) et Xi Jinping (Chine) de bloquer le renouvellement du BINUH

0
1928

Mardi 21 juin 2022 ((rezonodwes.com))–

Lettre ouverte à l’attention du Président de la Fédération de Russie

Objet : Sollicitation du non renouvellement du mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH)

« Le monde est mauvais non pas tant a cause de ceux qui font le mal, 

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein

Monsieur Vladimir Poutine

Président de la Fédération de Russie

Excellence,

Nous, signataires de cette lettre ouverte, vous saurions gré de bien vouloir prendre connaissance de notre prise de position communiquée en annexe et relative à la 9066e réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies tenue sur Haïti le 16 juin 2022 dans la perspective de renouveler le mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH)

Nous avions pris note des différents questionnements formulés par la Fédération de Russie en ce qui concerne les résultats effectifs des missions onusiennes envoyées en Haïti, pays placé sous tutelle par les Nations-Unies depuis 2004, soit 18 ans.

A rappeler qu’en 2020, la Chine et la Russie s’étaient abstenues parmi les quinze Etats-membres du Conseil de Sécurité lors du vote conclu autour de la Résolution 2547 renouvelant le mandat du BINUH.  La Fédération de Russie avait alors déploré la non-prise en compte de l’obligation de respecter la Constitution haïtienne dans la résolution adoptée.

Au regard des prescrits de la Constitution haïtienne (Art.98-3, 139 et 276) et de la Convention de Vienne sur le Droit des Traités (Art.14) la présence des successives missions onusiennes est inconstitutionnelle et illégale. ce, pour les raisons suivantes : la non-ratification par le Parlement haïtien et la non-qualification de l’une des parties signataires d’une part ; et d’autre part le défaut de consentement.

Il importe de rappeler que, selon la Charte de l’ONU, « Le Conseil de Sécurité peut prolonger ou modifier le mandat d’une mission ou y mettre fin, selon ce qu’il juge approprié». Tenant compte de l’échec incontestable des diverses missions déjà déployées et leur responsabilité dans la déstabilisation du pays, ce qui se révèle dans ce cas approprié et logique est le vote d’une résolution mettant fin à cette série de missions onusiennes, inutiles, illégales et déstabilisatrices. La Fédération de Russie a donc un rôle crucial à jouer en refusant la voie de la complicité dans la déstabilisation d’Haïti en s’opposant au renouvellement pur et simple du mandat du BINUH.

En outre, nous signataires, sollicitons l’envoi d’une Commission d’enquête indépendante incluant, entre autres, des représentants de la Russie et de la Chine pour une évaluation d’abord du niveau de complicité entre les gangs armés, la représentante du BINUH Helen M La Lime et le pouvoir en place et de même pour une évaluation de ces dix-huit années d’accompagnement de l’ONU ayant conduit à la situation chaotique actuelle.

Vous remerciant à l’avance de l’attention que vous porterez à la présente, nous signataires, vous prions d’agréer, Excellence, l’expression de notre haute considération.

Suivent les signatures

  1. Camille CHALMERS / PAPDA
  2. Rudy PRUDENT / KASIL
  3. Josué  MERILIEN / KONBIT
  4. Saico JMS TOUSSAINT / Platfom Ayiti Vet (PAV)
  5. Peguy NOEL / UNNOH
  6. Léonard Jean Reynal NAU / Espas Mobilizasyon Nasyonal
  7. Kerby JOSEPH / Rezo Oganizasyon Nòdwès
  8. Régent FONTAINE / Fowom Sitwayen nan Sid (FOSID)
  9. Lainé LOUIS / Rezo Oganizasyon Peyizan Marigo
  10. Francia Felix DESIR / FANM VANYAN
  11. Marc ANDRE / Fòs Rezistans Dèlma
  12. David OXYGENE / MOLEGHAF
  13. Fritznel CLERVEAUX / Fòs Delma 32
  14. Dominique SAINT ELOI / CNOHA
  15. Gary Lindor/ MOSSOH
  16. Rosnel JEAN-BAPTISTE /Tèt Kole Ti Peyizan Ayisien
  17. Junior Venès MANNY/ UDESC-HAITI
  18. Moïse THOMAS/ACA
  19. Reyneld SANON / KAYLA
  20. Edmond LOMINY/ Antèn Ouvriye
  21. Ernest BOLIVAR / Konbit Sitwayen Kont Enpinite
  22. Gédéon Junior GEORGES / FOSYMPO
  23. Raymond FREED / MOCONJE
  24. Gérald Exantus ALERTE / MCSH
  25. Josué BONHOMME / MSTH-ROZO
  26. Odson ROMEO/ Asosyasyon Anseyan Sen Rafael
  27. Jean Hénold BUTEAU/ Alternative Socialiste ( ASO)
  28. Rigaud Vélumat / Latibonit Kanpe pou Ayiti (LAKAY)
  29. Donald Noelsaint / MORELIM
  30. Michel Frantz GRANDOIT/ Fondasyon Jean Marie Vincent

Pour Authentification :

Josué MERILIEN                         Camille CHALMERS                       Rudy PRUDENT


Lettre ouverte au Président de la République Populaire de Chine

Objet : Sollicitation du non renouvellement du mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH)

« Il existe entre les hommes, du fait qu’ils sont des hommes, une solidarité en vertu de laquelle chacun se trouve co-responsable de toute injustice et de tout mal commis en sa présence ou sans qu’ils les ignore. Si je ne fais pas ce que je peux pour les empêcher, je suis complice. » Karl Jaspers

Monsieur Xi Jinping

Président de la République Populaire de Chine

Excellence,

Nous, signataires de cette lettre ouverte, vous saurions gré de bien vouloir prendre connaissance de notre prise de position communiquée en annexe et relative à la 9066e réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies tenue sur Haïti le 16 juin 2022 dans la perspective de renouveler le mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH).

Nous avions pris note des différents questionnements formulés par la Fédération de Russie sur Haïti, placée sous tutelle illégale, inconstitutionnelle par les Nations-Unies depuis 2004, soit 18 ans.

De fait, à diverses séances précédant les renouvellements successifs des missions onusiennes en Haïti, des représentants chinois et russes au Conseil de Sécurité  ont soulevé maintes interrogations sur la pertinence de ces missions.  L’illustration la plus récente renvoie à la séance tenue en 2021 peu avant l’adoption de la Résolution 2600 prolongeant le mandat du BINUH de neuf (9) mois soit jusqu’au 15 juillet 2022. Lors des échanges autour de cette séance, l’Ambassadeur de Chine à l’ONU, Son Excellence Zhang Jung, eut à déclarer : «  Haïti ne peut pas atteindre la stabilité sans son autonomie » et encore «  l’ONU n’a rien fait en Haïti ».

Au regard des prescrits de la Constitution haïtienne (Art.98-3, 139 et 276) et de la Convention de Vienne sur le Droit des Traités (Art.14), la présence des missions onusiennes successives est inconstitutionnelle et illégale, ce, pour les raisons suivantes : la non-ratification par le Parlement haïtien et la non-qualification de l’une des parties signataires d’une part ; et d’autre part le défaut de consentement.

Il importe de rappeler que, selon la Charte de l’ONU, « Le Conseil de Sécurité peut prolonger ou modifier le mandat d’une mission ou y mettre fin, selon ce qu’il juge approprié». Tenant compte de l’échec incontestable des diverses missions déjà déployées et leur responsabilité dans la déstabilisation du pays, ce qui se révèle dans ce cas approprié et logique est le vote d’une résolution mettant fin à cette série de missions onusiennes, inutiles, illégales et déstabilisatrices. La République Populaire de Chine a donc un rôle déterminant à jouer en refusant la voie de la complicité dans la déstabilisation d’Haïti en s’opposant au renouvellement pur et simple du mandat du BINUH.

En outre, nous signataires, sollicitons l’envoi d’une Commission d’enquête indépendante incluant, entre autres, des représentants de la Russie et de la Chine pour une évaluation d’abord du niveau de complicité entre les gangs armés, la représentante du BINUH Helen M. La Lime et le pouvoir en place et de même pour une évaluation de ces dix-huit années d’accompagnement de l’ONU ayant conduit à la situation chaotique actuelle.

Vous remerciant à l’avance de l’attention que vous porterez à la présente, nous signataires, vous prions d’agréer, Excellence, l’expression de notre haute considération.

Suivent les signatures

  1. Camille CHALMERS / PAPDA
  2. Rudy PRUDENT / KASIL
  3. Josué  MERILIEN / KONBIT
  4. Saico JMS TOUSSAINT / Platfom Ayiti Vet (PAV)
  5. Peguy NOEL / UNNOH
  6. Léonard Jean Reynal NAU / Espas Mobilizasyon Nasyonal
  7. Kerby JOSEPH / Rezo Oganizasyon Nòdwès
  8. Régent FONTAINE / Fowom Sitwayen nan Sid (FOSID)
  9. Lainé LOUIS / Rezo Oganizasyon Peyizan Marigo
  10. Francia Felix DESIR / FANM VANYAN
  11. Marc ANDRE / Fòs Rezistans Dèlma
  12. David OXYGENE / MOLEGHAF
  13. Fritznel CLERVEAUX / Fòs Delma 32
  14. Dominique SAINT ELOI / CNOHA
  15. Gary Lindor/ MOSSOH
  16. Rosnel JEAN-BAPTISTE /Tèt Kole Ti Peyizan Ayisien
  17. Junior Venès MANNY/ UDESC-HAITI
  18. Moïse THOMAS/ACA
  19. Reyneld SANON / KAYLA
  20. Edmond LOMINY/ Antèn Ouvriye
  21. Ernest BOLIVAR / Konbit Sitwayen Kont Enpinite
  22. Gédéon Junior GEORGES / FOSYMPO
  23. Raymond FREED / MOCONJE
  24. Gérald Exantus ALERTE / MCSH
  25. Josué BONHOMME / MSTH-ROZO
  26. Odson ROMEO/ Asosyasyon Anseyan Sen Rafael
  27. Jean Hénold BUTEAU/ Alternative Socialiste ( ASO)
  28. Rigaud Vélumat / Latibonit Kanpe pou Ayiti (LAKAY)
  29. Donald Noelsaint / MORELIM
  30. Michel Frantz GRANDOIT/ Fondasyon Jean Marie Vincent

Pour Authentification :

Josué MERILIEN                    Camille CHALMERS                   Rudy PRUDENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.