Biden arrive à Los Angeles mercredi pour le Sommet des Amériques et doit annoncer une aide alimentaire de $300 et se prononcera sur la migration

0
1028

Mais que fait Ariel Henry aux Etats-Unis depuis vendredi alors que les actes de kidnapping continuent de faire rage à Port-au-Prince?

Le neuvième sommet des Amériques s’ouvre lundi sur fond de tensions liées aux vetos opposés à Cuba, au Venezuela et au Nicaragua.

23 chefs d’État et de gouvernement du continent américain ont confirmé leur présence au sommet, ainsi que des membres de la société civile de plusieurs pays, dont des représentants du chef de l’opposition Juan Guaidó, que Washington reconnaît comme président par intérim du Venezuela.

Lundi 6 juin 2022 ((rezonodwes.com))–Le 9e Sommet des Amériques a débuté lundi à Los Angeles par l’ouverture du Forum de la société civile, une réunion hémisphérique de dirigeants d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et des Caraïbes à laquelle des pays comme Cuba, le Venezuela et le Nicaragua ne seront pas présents en raison du veto des États-Unis. Le secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), Luis Almagro, a indiqué que la réunion constituait une « étape importante » et reflétait « un engagement des États-Unis ».

Le patron des Tèt Kale en Haïti, M. Amagro, a souligné que les pays recherchent un leadership politique pour réaffirmer « une voie à suivre », dans le but de rechercher l’équité et l’accès aux droits, ainsi que de meilleures conditions de développement.

Pour sa part, le sous-secrétaire d’État américain pour l’hémisphère occidental, Brian Nichols, a mis l’accent sur une société civile plus libre, ainsi que sur l’amélioration de la transition énergétique et les priorités et l’innovation dans les outils technologiques.

Le président américain Joe Biden annoncera une aide alimentaire de 300 millions de dollars, une réforme de la Banque interaméricaine de développement (BID) et une déclaration sur la migration lors du Sommet des Amériques de cette semaine, a déclaré un responsable gouvernemental.

Lors d’un entretien avec la presse, la source a indiqué que M. Biden arrivera à Los Angeles mercredi, où il prononcera le discours principal lors de la cérémonie d’ouverture.

Dans son intervention, M. Biden annoncera un partenariat avec l’Amérique latine et les Caraïbes afin de stimuler la « prospérité économique » du continent, qui se remet des effets économiques de la pandémie de SIDA-19, a indiqué le responsable.

Le partenariat reposera sur cinq piliers : un nouvel élan pour les institutions économiques régionales, une mise à niveau des contrats sociaux entre les gouvernements et leur population, ainsi que des améliorations de la chaîne d’approvisionnement, la promotion de l’énergie libre et la promotion d’un commerce durable et inclusif.

Plus précisément, selon le fonctionnaire, M. Biden annoncera une aide alimentaire de plus de 300 millions de dollars pour la région, qui a connu une flambée des prix due à la guerre de la Russie en Ukraine, car les deux pays sont deux des plus grands producteurs de blé au monde.

Il proposera également une « réforme ambitieuse » de la BID visant à donner au secteur privé un rôle plus important dans le développement du continent, a déclaré le fonctionnaire sans avancer plus de détails.

Crise climatique dans les Caraïbes

Ainsi, le mercredi, le thème prédominant sera l’économie, tandis que le jeudi, l’accent sera mis sur la crise climatique.

Plus précisément, la vice-présidente américaine Kamala Harris rencontrera les dirigeants des Caraïbes pour annoncer une nouvelle alliance visant à aider ces pays, qui sont parmi les plus durement touchés sur le continent par le changement climatique et la montée du niveau des mers.

L’envoyé spécial pour le climat, l’ancien secrétaire d’État John Kerry, participera également à la réunion.

Selon les responsables, Mme. Harris sera également sur le devant de la scène demain, lorsqu’elle annoncera de nouveaux engagements en faveur des investissements privés en Amérique centrale dans le cadre d’un plan d' »appel à l’action » visant à s’attaquer aux causes économiques et sociales de la migration vers les États-Unis.

Elle annoncera également des initiatives visant à favoriser le développement économique des femmes dans l’hémisphère.

Une déclaration sur la migration

Enfin, vendredi, M. Biden présidera la signature d’un document baptisé « Déclaration de Los Angeles sur la migration« , qui sera également signé par le Mexique, bien que son président, Andrés Manuel López Obrador, ait annoncé lundi qu’il ne participerait pas à la réunion, rejetant l’exclusion de Cuba, du Nicaragua et du Venezuela.

La déclaration ne sera pas rendue publique avant vendredi, jour de la clôture du sommet.

Le fonctionnaire a refusé de donner des détails sur les réunions bilatérales que Biden tiendra pendant le sommet, bien qu’il ait confirmé une réunion avec le président du Brésil, Jair Bolsonaro.

Le 9e sommet des Amériques a débuté lundi à Los Angeles sur fond de controverse concernant l’exclusion de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua par les États-Unis, le pays hôte.

Après des semaines de spéculation, le gouvernement de M. Biden a officiellement confirmé lundi que les dirigeants de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua ne figurent pas sur la liste des invités à l’événement.

Pour l’instant, selon le fonctionnaire, 23 chefs d’État et de gouvernement du continent américain ont confirmé leur présence au sommet, ainsi que des membres de la société civile de plusieurs pays, dont des représentants du chef de l’opposition Juan Guaidó, que Washington reconnaît comme président par intérim du Venezuela.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.