USA|Cour Suprême : la juge Jackson promet de défendre la démocratie si elle est confirmée au poste

0
726

Ketanji Brown Jackson : « Les présidents ne sont pas des rois. Ils n’ont pas des sujets, liés par la loyauté ou le sang, dont ils seraient en droit de contrôler le destin« .

« Le train Harvard-Yale continue de rouler sans relâche vers la Cour suprême », a tweeté le sénateur républicain Lindsey Graham.

La juge Jackson promet de défendre la démocratie et insiste sur son indépendance judiciaire si elle est confirmée à la Cour Suprême – Cour de Cassation en Haiti -.

Lundi 21 mars 2022 ((rezonodwes.com))–Nommée par le Président Joe Biden à la Cour Suprême des États-Unis, Ketanji Brown Jackson a promis lundi qu’elle défendrait « la grande expérience » démocratique américaine, si elle devenait la première femme noire à siéger au sein de l’influente institution.

Mais le choix du président américain se veut hautement symbolique, a commenté le journal français Les Echos. « Pendant trop longtemps, notre gouvernement, nos tribunaux n’ont pas ressemblé à l’Amérique, a expliqué Joe Biden lors de la présentation de sa candidate. Je crois qu’il est temps que nous ayons une Cour qui reflète les talents et la grandeur de notre nation. »

Née à Washington, Ketanji Brown Jackson a grandi à Miami dans une famille de la classe moyenne. Son père était lui-même avocat et sa mère enseignante. C’est d’ailleurs l’un des reproches qui lui est fait aujourd’hui : socialement, elle ne diffère pas beaucoup des autres juges de la Cour suprême. Comme quatre autres (le président John Roberts, Elena Kagan, Neil Gorsuch et Stephen Breyer, qu’elle pourrait remplacer), elle est diplômée de Harvard. « Le train Harvard-Yale continue de rouler sans relâche vers la Cour suprême », a ainsi tweeté le sénateur républicain Lindsey Graham.

Si je suis confirmée, j’espère avoir le même état d’esprit.»

La magistrate a pris la parole après les 22 sénateurs du comité qui ont, à l’unisson, salué la nature historique de sa nomination».

Sur les 115 juges ayant siégé à la Haute cour, il n’y a eu que deux hommes noirs et cinq femmes – dont aucune Afro-Américaine, ont rappelé plusieurs d’entre eux.

Aujourd’hui est un jour de joie», a lancé le sénateur noir démocrate Cory Booker : le Sénat s’apprête à faire tomber un nouveau plafond de verre!»

Au-delà du symbole, son arrivée ne modifiera pas les équilibres au sein du temple du droit, où les juges conservateurs conserveront une confortable majorité de six sièges sur neuf.

sources combinées

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.