[Audio]. Haiti|Politique : L’Accord Montana ira jusqu’au bout pour le vote démocratique d’un président et d’un premier-ministre, martèle le Sénateur Steven Benoit

0
1380

« Montana », puise sa valeur dans les plus de 900 organisations de la société civile et des partis politiques responsables », a fait savoir le Sénateur Steven Benoit, candidat au poste de Premier-ministre d’un gouvernement bicéphale, en vertu de « l’Accord Montana ».

Jeudi 20 janvier 2022 ((rezonodwes.com))–Le 7 février 2022 arrive à grand pas, a rappelé l’ancien parlementaire Stevens Benoit pour signifier que la mission du Premier-ministre Ariel Henry, nommé « à partir d’un tweet du Core Group« , prendra inexorablement fin à cette date. Pour pourvoir au remplacement de M. Henry, cinq candidats sont en lice pour la Primature et, séparément deux autres pour remplacer le président assassiné Jovenel Moise dont la fin de mandat constitutionnel a été autoritairement prolongée au-delà du 7 février 2021.

L’ex-sénateur Steven Benoit, dans un entretien exclusif accordé à Rezo Nòdwès, a martelé sans mâcher ses mots que « l’Accord Montana ira jusqu’au bout pour le vote démocratique d’un président et d’un premier-ministre devant prendre les rennes du pays, au plus tard le 7 février 2022« . Pour faciliter un départ ordonné du Dr. Ariel Henry, l’actuel chef du gouvernement, celui-ci, a conseillé M. Benoit, « doit remettre sa démission au Sénat » après avoir accepté le fait même de son existence le deuxième lundi de janvier 2022, a-t-il poursuivi.

« Nous avons programmé de finir avec le processus Montana au plus tard le 31 janvier »

« Les partenaires internationaux qui rencontrent M. Henry ce vendredi savent très bien que le peu de légitimité dont jouit ce gouvernement en se basant sur la fin de mandat de Jovenel Moise, le 7 février 2022, ne saurait dépasser cette date« , a expliqué Benoit espérant que des ordres formels seront passés au PM de facto pour qu’il puisse laisser l’Accord Montana suivre ses cours jusqu’aux élections générales prévues pour le dernier trimestre de 2023.

L’ex-sénateur de l’Ouest, originaire de Casale, quoique conscient de certaines petites imperfections de l’Accord Montana, a tenu à préciser pour des malentendants et ou tous ceux refusant de s’investir dans la lecture intégrale du volumineux document de plus de 100 articles, qu’en aucun cas, il n’a été prévu que cinq (5) personnes allaient jouer le rôle de Président de la République. L’Accord Montana est conçue pour assurer une transition de rupture tout en suivant une feuille de route déjà élaborée, a indiqué Steven Benoit qui s’est porté candidat à la Primature.

L’Accord Montana se fixe deux objectifs prioritaires, a souligné M. Benoit. « Le futur gouvernement à venir doit travailler pour parvenir à instaurer un climat de sécurité qui favorise un tant soit peu la bonne gouvernance du pays jusqu’aux organisations d’élections démocratiques libres et inclusives ».

Les 900 organisations socio-politiques qui, à travers « l’Accord Montana », entendent ramener le pays sur la voie institutionnelle, ont entamé un passage obligé. Steven Benoit commentant un tweet du Premier-ministre de facto, Ariel Henry, sur les démarches à suivre pour occuper le fauteuil présidentiel, lui a renvoyé l’ascenseur. « Je ne me souviens pas avoir entendu Ariel Henry faire l’énoncé de sa politique générale au Parlement« , s’est interrogé l’ex-sénateur rappelant que « tout a été fait à partir d’un tweet et toute la République le sait bien« .

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de l’entretien

propos recueillis par cba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.