Trois hommes blancs condamnés à la prison à vie pour le meurtre du joggeur afro-américain

0
1506

Le jeune homme noir avait été pourchassé et tué par balles par ces hommes blancs le 23 février 2020, dans l’Etat de Géorgie, alors qu’il faisait un jogging.

Après avoir été reconnus coupables du meurtre d’Ahmaud Arbery en novembre dernier, trois Américains ont été condamnés ce vendredi à la prison à vie.

Le 23 février 2020, Ahmaud Arbery, un jeune homme noir de 25 ans, faisait un jogging quand il a été pris en chasse par les trois hommes à bord de leurs voitures. Après une altercation, Travis McMichael, 35 ans a ouvert le feu et tué le joggeur qui tentait de s’emparer de son fusil, un cas de légitime défense selon lui.

Les accusés ont assuré avoir pris le joggeur pour un cambrioleur, et invoqué une loi de Géorgie, datant de la guerre de Sécession et abrogée après le drame, autorisant les simples citoyens à procéder à des arrestations. La police de l’État de Géorgie a arrêté les trois hommes après la diffusion de la vidéo du drame.

« Ni remords ni empathie »
Travis McMichael et son père Gregory McMichael, 66 ans, ont été condamnés à la perpétuité sans possibilité de libération anticipée. Leur voisin William Bryan, 52 ans, qui a participé à la poursuite en la filmant, pourra lui espérer une libération anticipée après 30 ans de réclusion.

Ahmaud Arbery est sorti de chez lui « pour faire un jogging et il a fini par courir pour sauver sa vie », a affirmé le juge Timothy Walmsley en prononçant vendredi la sentence. Le jeune homme a été « pourchassé et tué parce que les individus dans cette salle ont fait eux-mêmes la loi », a-t-il expliqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.