218è de l’Indépendance : une dizaine d’organisations sociopolitiques haitiennes et dominicaines rejettent la requête d’Abinader pour une nouvelle intervention de l’ONU en Haïti

0
720

A surveiller Ariel Henry qui viendra avancer des prétextes de lutte contre le banditisme pour ouvrir la porte à une nouvelle occupation du territoire par des « policiers » des Nations-Unies. Attention aux élections-sélections en 2022 ! Les pires avec PHTK3 et alliés SDP et Fusion.

Jour de l’Indépendance, samedi 1er janvier 2022 [rezonodwes.com] — À l’occasion du 218e anniversaire de l’Indépendance d’Haïti, onze organisations sociales et politiques dominicaines ont rejeté l’appel à une plus grande ingérence des Nations Unies dans les affaires internes du pays.

Cette requête, ont-elle précisé, a été lancée par les présidents Luis Abinader, Carlos Alvarado et Laurentino Cortizo le 11 décembre dernier, lors du sommet de Puerto Plata, en République Dominicaine.

Dans un document, les organisations, originaires du Panama, de la République dominicaine et d’Haïti, ont estimé que l’appel à la prolongation et à l’élargissement du mandat de l’ONU « ouvrirait la porte à l’envoi d’une nouvelle mission de casques bleus en Haïti« , ce qu’elles rejettent « étant donné le bilan des crimes de l’organisation des Nations unies contre le peuple haïtien« , mort par milliers de la maladie de choléra.

Signataires du texte

Le texte est signé par le Mouvement Socialiste des Travailleurs de la République Dominicaine, la Proposition Socialiste du Panama, le Réseau des Organisations Populaires de la Zone Ouest – Mouvement Socialiste des Travailleurs Haïtiens (ROZO-MSTH), l’Association Culturelle de la Jeunesse de Fort-Mercredi (AKJFM), l’Association Rêve du Peuple Haïtien (ARPA), l’Organisation Révolutionnaire du Peuple Haïtien (ORHA), le Mouvement Socialiste des Travailleurs Haïtiens (MSTH), le Mouvement Socialiste des Travailleurs Haïtiens de la Zone Ouest (ROZO-MSTH), et l’Association Rêve du Peuple Haïtien (ARPA), Organisation Révolutionnaire (ORHA), Éveil des Habitants de la Grand’Anse pour le Développement (REGARD), Effort de Solidarité pour la Construction d’une Alternative Nationale Populaire (ESKANP), Antenna Obrera, Association Moniteur Alpha et Participants de Port-au-Prince (AMAPP), et l’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH).

« Nous proclamons la liberté du peuple haïtien de rechercher, par sa propre mobilisation et de larges consultations populaires, les voies et moyens de sortir Haïti de cette impasse avec la solidarité et la participation des peuples frères », peut-on lire dans la déclaration commune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.