Noël : Meilleurs Vœux à vous tous, fidèles lecteurs et lectrices de Rezo Nòdwès

0
761

Vendredi 24 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–Il est toujours très plaisant de serrer la main à un camarade de route au terme d’un long périple, même quand parfois cette séparation n’est que le début d’une longue et nouvelle aventure, il est davantage plaisant de dire un grand merci à vous lectrices et lecteurs qui nous avez accompagnés sur tout le parcours de l’année 2021 aux démarches trébuchantes et débats tumultueux.

Avec vous, ennemis farouches de la corruption et de l’impunité en Haiti, nous avons grandi et pour vous nous avons circonscrit les tabous et ensemble nous avons veillé, dénoncé et proposé et sommes partis à la recherche de la vérité et de la justice. Rezo Nòdwès n’a fait et ne fera jamais allégeance à un pouvoir politique quelconque, encore moins à un homme, un parti ou un regroupement politique.

A Rezo Nòdwès, s’il est besoin de le rappeler, notre mission est d’informer tout en livrant une analyse éclairée et sans complaisance de la crise actuelle au milieu d’un tourbillon d’émotions nous traversant chaque jour.

Le journal n’ existe pas pour répondre aux intérêts mesquins des entreprises, des groupes politiques ou des locataires passagers du Palais National et ou de la Primature. C’est pourquoi Rezo Nòdwès s’est évertué à être, toute modestie mise à part, l’un des médias les plus ouverts, entièrement autonome, aux idées pluralistes d’ Haïti, sans la moindre prétention d’être «la voix des sans-voix» de ce pays qui cherche la vérité à tout instant.

Rezo Nòdwès prendra toujours position pour la défense des droits des opprimés, à commencer par dénoncer tous les maux et torts causés à la société en général en proie à une corruption devenue la principale règle de gouvernance du pays. Il est inacceptable qu’à l’aube des 218 ans d’Indépendance d’Haiti que nous refusions encore de nous mettre au diapason, de nous libérer de cette chaîne attachée à notre cou. Rien ne va plus chez nous. On nous renvoie toujours au bas des classements des pays dans le monde. Haïti, par notre comportement, est devenu le Cendrillon de l’Amérique.

Qu’y-a-t-il vraiment d’agréable et de beau à souhaiter « Joyeuses Fêtes de Noël » aux compatriotes quand ce sont les verbes de la lutte pour la survie, la fin de l’impunité et le respect intégral de la Constitution et des lois de la République établies qui se conjuguaient tout le long de l’année 2021. Le Premier Janvier 2022 qui est au coin des rues, n’arrive pas avec des messages percutants pouvant redonner l’espoir à l’homme haïtien bafoué, laissé estropié avec les détournements de fonds publics. Malheureusement, les indices de développement pour un taux de croissance élevé pour la continuité de l’année fiscale 2021-2022, accouchent des perspectives n’indiquant qu’une modeste reprise des activités, toujours au stade prévisionnel.

Le mot « Croissance économique » n’est-il donc qu’un leurre ?

Incapables de nous forger une place à la tribune internationale, notamment au « Sommet de la Démocratie », sur des décisions d’ordre mondial et primordial, et voilà que nous nous apprêtons, le Premier Janvier 2022 à venir discourir à Gonaives, pale tenten et parler de pays Indépendant plus dépendant que jamais et nous continuons à nous embarrasser avec des déclarations ne cadrant presque plus avec les idéaux de 1804.

Pour le journal Rezo Nòdwès, l‘année 2021 s’achève de la même façon qu’elle avait commencé avec des incertitudes n’ayant malheureusement fait place à des nouvelles idées justes en dehors de toute utopie, toute manigance. L’année 2021 est marquée par des scandales – l’un chassant l’autre – de corruption, d ‘impunité, de pots-de-vin, de partage de gâteau, de trafic d’influence et de redevances, de connivence avec des présumés impliqués dans l’assassinat d’un président, de pactiser avec les gangs fédérés par un pouvoir faisant sortir au besoin ses griffes rétractiles.

Qu’on vienne nous surprendre en 2022, ce sont nos vœux les plus chers, en cette journée de Noël! Très bientôt, nous célébrerons les 218 ans de notre Indépendance, vraiment, aurions-nous le courage de mesurer les pas parcourus. A quelle distance d’un but visé sommes-nous encore placés ? La corruption, quand tu tiens notre malheur et « si Vertières nous était conté« .

L’avenir d’Haïti même quand il se joue exclusivement à l’extérieur du pays ou dans les territoires prolongés en Haiti, dépend toujours de deux forces. Celle menant au chemin du bien-être de ses habitants et celle nous enfonçant davantage dans la merde. Le premier emprunté par des patriotes conséquents, le second par le fanatisme aveugle ne voyant pas venir le danger tout en se complaisant dans un bonheur saupoudré. En attendant efforçons-nous d’aller bien tant bien que mal.

Que tous les beaux espoirs nous soient permis en 2022 avec nos souhaits de Noël concrétisés et renouvelés ! Allez, terminez en bien cette belle journée exceptionnelle de Noël 2021!

cba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.