Colombie – Démantèlement du réseau de gang « Sin Fronteras » s’engageant dans le traffic illicite de migrants y compris des Haitiens

0
822

Ce gang de trafiquants de migrants démantelé, gagnait en moyenne 10 000 dollars par semaine pour le passage de migrants clandestins sur le territoire de la Colombie

Lundi 13 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–Neuf membres présumés du gang de trafiquants de migrants appelé « Sin Fronteras » (Sans frontières) ont été placés en détention par le premier tribunal pénal d’Ipiales (Nariño). Le gang aurait commis des crimes sur le pont international de Rumichaca et sur d’autres routes reliant la population de Nariño à l’Équateur.

Selon les enquêtes du bureau du procureur général, depuis mai 2020, le gang coordonnait le déplacement de migrants par voie terrestre et maritime vers les municipalités de Necoclí (Antioquia) et d’Acandí (Chocó), ce qui leur permettait de passer au Panama, puis au Mexique et, enfin, aux États-Unis.

Selon ce qu’une source a déclaré à l’organisme d’enquête, les citoyens venaient d’Haïti, de Cuba, de Sierra Leone (Afrique), du Bangladesh, de Chine, de Syrie et d’Irak. Ainsi, comme l’a révélé le Bureau du Procureur général, les 9 individus arrêté lundi « étaient chargées de fournir des services tels que l’hébergement, le transport et la falsification de documents d’immigration et de passeports« .

Ils auraient facturé entre 250 et 300 dollars à chaque migrant, en fonction de sa nationalité. Selon le bureau du procureur, la structure réalisait ainsi des bénéfices hebdomadaires pouvant atteindre 10 000 dollars pour chaque bus envoyé d’Ipiales à Necoclí.

Dans le cas des voyages à Acandí, le Bureau du Procureur a déterminé que le gang « Sin Fronteras » a utilisé une entreprise de tourisme comme couverture, avec laquelle il a obtenu des bénéfices de 150 à 200 dollars par personne, en offrant un transport maritime.

Selon le bureau du procureur, aucune des personnes interrogées n’a accepté la responsabilité de ces actes. Dans le cadre de la procédure des autorités compétentes, huit téléphones portables ont été saisis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.