Dossier Jovenel Moise : Josué Pierre-Louis a « aidé son beau-frère John Joël Joseph, présumé inculpé, à fuir le pays », révèle RNDDH

0
2770

Les Dr. Ariel Henry et Dr. Josué Pierre-Louis, à en croire M. Pierre Espérance, seraient une paire bien montée pour s’assurer lors de cette transition qui ne dit pas son nom et du partage d’un gateau empoisonné, en dépit des « 5 gòl a Zero » fictifs de Me. André Michel, du retour du dévergondé* Michel Martelly au Palais National.
* revisionner le clip du Carnaval des Cayes, 26 mars 2017

Jeudi 9 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–Les jovenelistes, s’ils veulent continuer d’explorer les pistes pour pouvoir remonter aux vrais auteurs et complices de l’assassinat de Jovenel Moise, devraient s’armer de courage et fixer les responsabilités, car rien n’est plus grave et condamnable quand un pays est dirigé par des individus qui ne sont pas en apparence au-dessus de tout soupçon.

Mettre brutalement fin à la vie de Jovenel Moise, dans son intimité, le 7 juillet dernier, est « un crime planifié par PHTK et perpétré par 5 hommes dont Dimitri Hérard et John Joël Joseph, le beau-frère du Secrétaire du Conseil des ministres, Dr. Josué Pierre-Louis« , a révélé Pierre Espérance, le Directeur exécutif de l’organisme de droits humains RNDDH. Il a martelé que Ariel Henry, d’un côté, et Josué Pierre-Louis, de l’autre, ont facilité la fuite de John Joel Joseph.

Ariel Henry qui s’est mis à chasser comme des pestiférés, les jovenelistes qui ont pris goût au pouvoir grace au choix unilatéral et anti-démocratique de Michel Martelly, en juin 2015, s’est arrangé pour « martellyser » l’administration publique, a confié M. Espérance mettant en garde contre un retour imminent de Sweet Micky, l’homme au verbe salé, au pouvoir. « Dr. Ariel Henry participe à la protection des présumés assassins de Jovenel Moise« .

Nous à RNDDH, sommes des farouches partisans contre la banalisation de la vie et c’est pourquoi, nous continuons d’exiger que toute lumière soit faite sur l’assassinat de Jovenel Moise, s’est exprimé en ce sens Pierre Espérance revenant également sur de nombreux massacres et assassinats perpétrés durant le règne PHTK-Tèt Kale, particulièrement sous les administrations Jovenel/Lapin-Jouthe-Claude Joseph.

Toutefois, selon le défenseur des droits humains, « jistis pou Jovenel » relève un peu de l’utopie car, a-t-il précisé, « l’enquête sur ce crime crapuleux est bloqué au niveau de la DCPJ » qui a remis au Parquet un travail incomplet. Léon Charles, qui s’est imposé comme « ambassadeur » – BBQ – à l’OEA, a joué un rôle important dans « le blocage des informations », a spécifié Pierre Espérance sans l’emploi du conditionnel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.