Boat-people – 62 Dominicains et 13 Haïtiens expulsés après leur débarquement illégal à Porto Rico

0
1328

Mardi 7 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–Les garde-côtes américains à San Juan ont indiqué mardi avoir rapatrié 62 Dominicains et 13 Haïtiens entre jeudi dernier et ce mardi. Ils avaient tenté de débarquer illégalement à Porto Rico lors de deux voyages distincts.

Selon l’agence fédérale dans un communiqué de presse, la première intervention a eu lieu le 28 novembre et la seconde le 4 décembre.

Lors de la première intervention, un avion du Customs and Border Protection (CBP) a repéré un voyage suspecté de trafic illicite de personnes près d’Isla Saona, à l’extrémité sud-est de la République dominicaine.

Suite à cette observation, les agents du CBP ont alerté les garde-côtes, qui ont alors dépêché leur propre navire, à bord duquel ils ont embarqué 15 personnes, dont 13 Haïtiens – (8 hommes, 4 femmes et un mineur) – et deux Dominicains.

Les garde-côtes ont rapatrié tous les 13 ressortissants Haïtiens et un Dominicain jeudi dernier. Dans le même temps, l’autre Dominicain gardé en prison à Porto Rico, car il est accusé d’avoir tenté de rentrer illégalement sur l’île.

Entre-temps, samedi dernier, la deuxième intervention a eu lieu lorsque les agents du CBP ont de nouveau repéré un deuxième bateau au nord de Porto Rico.

En réponse, selon les informations fournies à l’agence fédérale, les garde-côtes ont dépêché un autre navire pour intervenir auprès du nouveau groupe de migrants, composé de 62 personnes, toutes vraisemblablement des Dominicains.

Le groupe de 62 personnes se composait de 49 hommes, 12 femmes et un mineur.

Tous ont été rapatriés dans leur pays d’origine hier, lundi et mardi.

L’expulsion des 62 Dominicains et des 13 Haïtiens est l’une des plus récentes expulsions effectuées à Porto Rico par les garde-côtes depuis qu’ils ont expulsé 66 migrants dominicains début novembre après avoir intercepté dans les eaux du passage de Mona deux bateaux qui tentaient d’atteindre l’île illégalement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.