Flashback, 8 nov. 2018. Hausse des prix du carburant : Le ministre des finances Ronald Décembre fait marche arrière!

0
754

Le pétrole en chute sur le marché international, Ronald Décembre ne sachant probablement pas comment faire un petit tour de passe-passe pour justifier un éventuel ajustement du carburant à la hausse, dont il a subtilement fait écho mardi, a renié 72 heures plus tard, sa promesse d’ « augmenter le prix du gallon du carburant [gasoil] qui sera, compte-tenu d’une nouvelle forme de subvention [non élaborée] sans incidence sur les tarifs des courses« 


Port-au-Prince, jeudi 8 novembre 2018 ((rezonodwes.com))–Le ministre des Finances, Ronald Décembre, qui fut Secrétaire d’Etat dans le gouvernement de Jack Guy Lafontant, lors des émeutes de juillet, est revenu jeudi sur une décision envisagée d’ajuster à la hausse les prix du carburant à la pompe.

Le hic, c’est que M. Décembre ainsi que le Secrétaire d’Etat à la Communication, Eddy Jakson Alexis, ancien militant de Pitit Dessalines, se sont débattus comme un diable dans l’eau bénite pour essayer de faire croire que les propos tenus mardi par le ministre, ont été mal rapportés dans la presse, alors que celui-ci s’exprimait en bon créole, net et limpide, pour certains et habilement codés pour d’autres.

« La subvention n’atteint pas toutes les couches sociales les plus démunies quand nous subventionnons le carburant » a admis Ronald Décembre lors d’un point de presse tenu mardi à Port-au-Prince. Selon le ministre, après avoir expliqué un manque à gagner des compagnies pétrolières quand les cours du baril brut sont élevés, « des 75% des subventions de l’Etat haïtien, seulement 30% s’en vont vers la population«, a-t-il indiqué sans jamais spécifier les bienfaits de cette subvention.

« Dans ce cas de figure, l’idéal serait«, selon les propres termes utilisés par M. Décembre « même quand le prix du gallon est augmenté, les prix du transport resteront stables et l’Etat subventionnera le transport« . Pour cet ancien cadre des Finances devenu le grand argentier de la politique fiscale du régime tèt kalé, « les passagers ne vont pas ressentir les effets directs du poids de l’augmentation du carburant«, feignant d’ignorer qu’ils doivent tout de même se rendre au marché, se procurer des produits de premières nécessités, se vêtir…

Pour le ministre Ronald Décembre et le Secrétaire d’Etat à la Communication, Eddy Jakson Alexis, ancien porte-parole du gouvernement pro-lavalas Jocelerme Privert, l’administration de Jovenel Moise, n’a en aucun cas l’intention d’envisager un ajustement du prix du carburant. Toutefois, Décembre qui n’a pas précisé une date, était on ne peut plus clair dans ses récits connexes.

« C’est dans un tel scénario que nous allons nous parvenir avec un mécanisme à mettre en place«, mardi a-t-il fermement affirmé tout en ajoutant, comme pour toute réponse à une question lui étant adressée à la volée par un journaliste : « la date n’est pas encore arrêtée et je promets de vous en tenir informer«.

Décembre a-t-il décembre en perspective? Le moment des trêves, la saison des fêtes de fin d’année oblige!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.