Le joveneliste Guichard Doré assimile Haiti à une “succursale de la République Dominicaine”

0
1531

La petite lutte intestine entre les PHTeKistes qui ont gaspillé plusieurs millions de dollars pour un referendum-bidon et illégal, nous rappelle Kramer contre Kramer, ce film américain sorti en 1979, basé sur le roman d’Avery Corman publié en 1977.

Vendredi 3 décembre 2021 ((rezonodwes.com))—Témoin en premiere loge des deux déplacements officiels de Jovenel Moise en République Dominicaine, respectivement en janvier 2017 et août 2020, Guichard Doré dont l’équipe a été « manu militari » écartée du Palais National, n’a pas hésité vendredi à critiquer ouvertement les relations haitiano-dominicaines.

Selon Dr. Doré, qui intervenait vendredi matin sur Caraïbes FM, très remonté contre le régime PHTK 3 de Martelly/Ariel Henry-André Michel-Edmonde Beauzile-Core Group, “c’est la République dominicaine qui représente Haiti dans tous les grands forum internationaux” ajoutant que notre pays “est tune succursale de la République dominicaine”.

Toutefois, Guichard Doré a oublié de mentionner que ce sont ces mêmes dominicains qui ont injecté plus de deux millions de dollars dans la campagne électorale de Michel Martelly dont il était devenu par la suite un proche conseiller.

Il faut noter que c’est pour la première fois, un officiel Tèt Kale a émis ses opinions sur le rejet d’Haiti au “Sommet pour la Démocratie” qu’organise le président Joe Biden, la semaine prochaine. “La République Dominicaine parle pour Haiti”, a indiqué M. Doré défenseur d’un régime accusé de piétiner tous les principes, les méthodes de gouvernance et les lois, au point de tenter à plusieurs reprise de venir avec une nouvelle Constitution “déjà écrite”.

On n’a pas invité Haiti au sommet de Biden, le pourquoi car à Washington, il y a des suspicions sur des dirigeants en place qui seraient mêlés dans le dossier d’assassinat de Jovenel Moise”, a insinué le joveneliste Doré qui a défendu dans le passé bec et ongles les multiples dérives de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise. Guichard Doré a qualifié d’“acte inconstitutionnel”, le conseil des ministres tenu jeudi au Palais National par le Premier-ministre de facto, Dr. Ariel Henry.

Enfin, l’ex-conseiller de Jovenel Moise, très amer envers le regime d’Ariel Henry qui a chasse les jovenelistes Claude Joseph, Lyonel Valbrun, Reynald Luberice dans des couloirs de decision et pour faire place aux martellystes et SDP et Fusion, a laissé entendre que PHTK 3 né d’un simple tweet de Binuh, “perd sa légitimité internationale” alors que le nouveau ministre martellyste des Affaires Étrangères vient tout juste de rencontrer les “Blancs” qui n’ont manifesté aucune opposition face à cette administration qui peine à se montrer utile dans le rétablissement d’un climat de sécurité dans le pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.