Le gouvernement d’Abinader continue de s’immiscer dans les affaires internes d’Haiti

0
854

Quand est-ce la dernière fois des dirigeants haïtiens -[légitimes, autonomes, non démagogues et non corrompus] – se mettaient ouvertement à dicter aux dominicains leur méthode de gouvernance ?

Santo Domingo, vendredi 26 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–Le ministre dominicain des Affaires étrangères, Roberto Álvarez, a évoqué la situation en Haïti auprès de ses collègues ibéro-américains pour qu’ils se joignent à l’appel que la République dominicaine lance depuis longtemps à la communauté internationale pour qu’elle lui vienne en aide.

Pourtant, ont noté les observateurs, le gouvernement d’Abinader n’hésite pas à chasser des hôpitaux des femmes haïtiennes enceintes en quête d’une aide humanitaire.

« Il serait important que cette réunion des ministres des Affaires étrangères appelle la communauté internationale à fournir à Haïti l’aide nécessaire pour surmonter la grave violence et l’insécurité qui existent dans ce pays », a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

M. Álvarez, qui s’exprimait lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères latino-américains et ibériques dans la capitale dominicaine, a souligné l’importance de la tenue d’un dialogue national en Haïti qui conduira à la tenue éventuelle d’élections libres, équitables et compétitive, alors qu’Haiti n’est même pas appelé à venir défendre ses causes au « Sommet pour la Démocratie » de Biden.

Rappelons que les dirigeants dominicains Leonel Fernandez et Danilo Medina, furent les premiers dignitaires étrangers à donner l’absolution aux deux ignares Michel Martelly et Jovenel Moise handpicked par l’international pour diriger Haiti et donner aujourd’hui le résultat que nous avons. Un pays gangrené par la corruption, la pauvreté et l’impunité.

source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.