Afrique-USA | Sommet sur la Démocratie : Biden invite 16 pays africains

0
604

Les hommes du régime PHTK 3 amélioré (Martellystes/Jovenelistes-SDP-Fusion et autres entités négligeables), semble-t-il, n’ont aucun sens d’avoir honte et continué jusqu’à jeudi matin à discourir, comme s’ils venaient d’accomplir yon bagay ki serye ki legal ki lejitim ki konstitisyonèl ki fè nou sanble ak MOUNN hier mercredi alors qu’Haiti est mis sur le banc des nations par les Etats-Unis nous ignorant totalement comme participant au « Sommet sur la Démocratie » à venir le 8 décembre prochain. Pour le Département d’Etat, « le sommet mettra également en valeur l’une des forces uniques de la démocratie : la capacité de reconnaître ses imperfections et de les affronter de manière ouverte et transparente… »

Et une Haiti ignorée et absente, comment le régime PHTK 3 amélioré parviendrait-il à l’organisation des élections libres et démocratiques ? Quel est celui-ci qui croit encore au Père Noel ?

PM Dr. Lafontant : »PHTK pran pouvwa a pou o mwen 50 tan« . « Mèsi André Michel », dirait-il aujourd’hui.

Jeudi 25 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–Les Etats Unis d’Amérique (USA) organiseront les 09 et 10 décembre 2021 un sommet sur la démocratie à l’attention de 110 pays dans le monde parmi lesquels figurent des pays africains. Cette rencontre virtuelle réunira des dirigeants de gouvernement, de la société civile et du secteur privé.

Le Département d’État américain, en expliquant l’objectif du sommet, a déclaré que « pour les États-Unis, le sommet offrira une opportunité d’écouter, d’apprendre et de s’engager avec un large éventail d’acteurs dont le soutien et l’engagement sont essentiels pour le renouveau démocratique mondial. Il mettra également en valeur l’une des forces uniques de la démocratie : la capacité de reconnaître ses imperfections et de les affronter de manière ouverte et transparente, afin que nous puissions, comme le dit la Constitution des États-Unis, « former une union plus parfaite ».

En prélude à ce sommet, le Président américain Joe Biden a lancé une invitation à 110 pays dans le ponde dont 16 en Afrique. Sur les 16 pays sélectionnés, on retrouve 6 dans l’espace CEDEAO à savoir le Ghana, le Libéria, le Niger, le Nigeria, le Sénégal.

Les 16 pays africains invités sont :

l’Angola, le Botswana, le Cap Vert, la RD Congo, le Ghana, le Kenya, le Libéria, la République de Maurice, la Namibie, le Niger, le Nigeria, le Sao Tomé et Principe, le Sénégal, les Seychelles, l’Afrique du Sud et la Zambie.

Après une vérification de cette liste, il s’avère que des pays comme la Cote d’Ivoire, Le Togo et le Benin ne figurent pas parmi les sélectionnés. Les USA n’ont pas expliqué les raisons du choix des pays sélectionnés comme invités.

Pour l’organisation de ce sommet, le département d’Etat américain a fait savoir que depuis le premier jour, l’administration Biden-Harris a clairement indiqué que le renouvellement de la démocratie aux États-Unis et dans le monde est essentiel pour relever les défis sans précédent de notre époque.

Le sommet se concentrera sur les défis et les opportunités auxquels sont confrontées les démocraties et fournira une plate-forme aux dirigeants pour annoncer des engagements, des réformes et des initiatives individuels et collectifs pour défendre la démocratie et les droits de l’homme dans le pays et à l’étranger.

Priorités du sommet

A la faveur de ce sommet, les dirigeants seront encouragés à annoncer des actions et des engagements spécifiques en faveur de réformes internes significatives et d’initiatives internationales qui feront avancer les objectifs du sommet. Ces engagements incluront des initiatives nationales et internationales qui luttent contre l’autoritarisme, combattent la corruption et promeuvent le respect des droits humains.

source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.