Nicaragua : le parlement demande au président Ortega le retrait du pays de l’OEA

0
877

Mardi 16 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–

Le congrès du Nicaragua a demandé mardi à Ortega, 76 ans, de retirer le pays de l’OEA, un organe de coopération régionale qui a rejeté l’élection – dans laquelle le président a recueilli 75% des voix.

L’opposition nicaraguayenne a déclaré que l’élection avait été marquée par une abstention massive alors même que le gouvernement affirmait un taux de participation de 65%.

La semaine dernière, l’Organisation des États américains (OEA), basée à Washington, a déclaré que l’élection « n’était pas libre, juste ou transparente et n’avait aucune légitimité démocratique ».

Le président du Congrès, Gustavo Porras, a déclaré que la législature demandait à Ortega de rejeter la charte de l’OEA, qui est le processus formel pour quitter le groupe.

Au cours de cette session législative, 83 des 87 législateurs ont approuvé la motion.

Comme toutes les branches du gouvernement au Nicaragua, le Congrès est contrôlé par le Front sandiniste de libération nationale d’Ortega, de gauche.

Le Congrès a accusé l’OEA de violer le « principe de non-intervention dans les affaires internes d’autres États ».

Le Nicaragua est maintenant pleinement « un régime autocratique », a déclaré l’Union européenne la semaine dernière.

Face aux critiques internationales, Ortega s’en est pris à l’Espagne et à l’UE, affirmant qu’elles étaient dirigées par des « fascistes » et des « parlementaires nazis ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.