Journée de prière à Michigan (USA) pour les 17 missionnaires enlevés en Haïti

0
1101

Cinq des 17 missionnaires enlevés en Haïti, par le gang de 400 Mawozo détruit, selon Léon Charles, sont originaires du Michigan, dont quatre enfants, selon un pasteur.

Dimanche 24 octobre 2021 ((rezonodwes.com))–Plus de 100 personnes se sont rassemblées dimanche dans une petite ville du Michigan pour prier pour la libération d’une famille locale parmi les 17 membres d’un groupe de missionnaires enlevés par un gang en Haïti il y a plus d’une semaine.

La veillée dans la communauté de Hart, dans l’ouest du Michigan, a eu lieu après la diffusion jeudi d’une vidéo montrant le chef du gang des 400 Mawozo menaçant de tuer les personnes enlevées si ses exigences ne sont pas satisfaites. Les autorités haïtiennes ont déclaré que le gang demandait une rançon d’un million de dollars par personne.

Les participants à la vigile de dimanche dans un parc de la ville ont chanté et prié avec les pasteurs de plusieurs églises de la région pour la sécurité des missionnaires.

Parmi les personnes enlevées se trouvaient quatre enfants et l’un de leurs parents d’une famille de Hart, une ville située près du lac Michigan, à environ 321,87 km au nord-ouest de Detroit, a déclaré leur pasteur au Detroit News. Le plus jeune de la famille a moins de 10 ans, a déclaré le pasteur Ron Marks, qui ne les a pas identifiés. Ils sont arrivés en Haïti au début du mois, a-t-il précisé.

Linda Dodge, de la ville voisine de Hesperia, dans le Michigan, a déclaré dimanche que la congrégation de son église était choquée par l’enlèvement.

« La meilleure chose que nous puissions espérer est que cette famille brille tellement pour Jésus au milieu de ses ravisseurs, qu’elle les terrifie et les empêche de leur faire quoi que ce soit », a déclaré Mme Dodge. « Cet amour brillera tellement qu’ils auront peur de les toucher de quelque manière que ce soit. »

Un porte-parole de Christian Aid Ministries, basé dans l’Ohio, a déclaré que les familles des personnes enlevées étaient issues de communautés amish, mennonites et d’autres communautés anabaptistes conservatrices de l’Ohio, du Michigan, du Wisconsin, du Tennessee, de la Pennsylvanie, de l’Oregon et de l’Ontario, au Canada.

Le FBI aide les autorités haïtiennes à retrouver les 16 Américains et le Canadien. Un groupe haïtien de défense des droits de l’homme a déclaré que leur chauffeur haïtien avait également été enlevé.

source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.