PHN : Mario Antonio Palacios devrait être incessamment extradé vers Haïti

0
1869

Notons que jusqu’à présent aucun des 18 détenus colombiens n’a comparu devant le juge d’instruction « inexpérimenté », chargé d’enquêter sur l’assassinat de Jovenel Moise.

Jeudi 21 octobre 2021 ((rezonodwes.com))–La police nationale d’Haïti, sans Léon Charles pour la première fois depuis novembre 2020, a confirmé aux médias locaux que le Colombien Mario Antonio Palacios Palacios, accusé de faire partie du groupe de mercenaires qui a assassiné le président Jovenel Moise, a été arrêté en Jamaïque.

La police avait déjà émis un mandat de recherche à l’encontre du Colombien pour son implication dans « les attentats qui ont conduit à l’assassinat du président » le 7 juillet, et l’on sait maintenant que Palacios Palacios a été arrêté au cours du week-end.

Selon les informations préliminaires, le Colombien a été identifié comme un individu « dangereux » qui faisait partie du premier groupe qui a pénétré dans la maison du président aux premières heures du matin où il a été assassiné.

Il est prévu pour l’instant, selon la PNH, que Mario Antonio Palacios rejoigne l’autre groupe de Colombiens détenus en Haïti dans l’attente de leur procès pour cet assassinat. Mais à quand ce procès ? Le système judiciaire réduit en peau de chagrin par le régime PHTK, a-t-il les moyens de sa politique ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.