Le seul mercenaire Colombien en fuite après l’assassinat de Jovenel Moise, capturé en Jamaïque

0
2940

Les médias jamaïcains rapportent que l’un des ex-militaires colombiens présumés impliqués dans l’assassinat de Jovenel Moïse a été arrêté.

Mario Antonio Palacios, un ex-militaire colombien et l’un des principaux suspects dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, a été capturé jeudi en Jamaïque, selon la télévision CVM dans un bref bulletin.

Jeudi 21 octobre 2021 ((rezonodwes.com))–Des sources proches du journal jamaïcain OBSERVER ONLINE ont rapporté que l’ancien officier militaire colombien, Mario Antonio Palacios, recherché par les forces de l’ordre internationales en relation avec l’assassinat présumé de l’ancien président Jovenel Moïse, a été arrêté en Jamaïque.

Selon le journal, Palacios était détenu par la police locale pour entrée illégale en Jamaïque, mais des contrôles ont ensuite permis de l’identifier comme l’homme signalé par l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) sur la base d’une enquête menée par les forces de l’ordre haïtiennes qui enquêtent sur l’assassinat de Moïse le 7 juillet.

La police locale n’a encore rien dit d’officiel et les sources n’ont pas indiqué où et comment Palacios était détenu.

Haïti a lancé un avis de recherche à l’encontre de l’ancien militaire colombien, qui aurait voyagé dans le pays au moins un jour avant l’assassinat de Jovenel Moïse.

La police nationale haïtienne, à l’époque sur ordre de Léon Charles, dans un avis de recherche, a décrit le mercenaire Palacios comme une personne « très dangereuse ». Selon la PNH, l’homme avait voyagé avec plusieurs anciens soldats impliqués dans l’assassinat du président Moïse.

Palacios, selon des données officielles, avait quitté la Colombie pour la République dominicaine le vendredi 4 juin, en passant par l’aéroport d’El Dorado. Les autorités ont déclaré qu’il était sur le même vol Avianca que d’autres membres du commando qui aurait abattu Moïse, au nez de Léon Charles et de Dimitri Hérard.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.