Moïse Jean-Charles, André Michel et Martine Moïse réclament des élections. Etes-vous pour la tenue d’élections dans ce climat d’insécurité? Cliquez pour voter!

0
1782

Vendredi 15 octobre 2021 ((rezonodwes.com))– La situation sécuritaire ne cesse d’empirer en Haïti.

Le kidnapping, les attaques armées contre les entreprises et les personnes, les assassinats et les viols deviennent monnaie courante et ne sont plus le souci des autorités qui affichent outrageusement leur passivité.

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, les citoyens ne peuvent plus vaquer librement à leurs occupations. Ils vivent dans la peur de se faire enlever, d’être touchés par des balles perdues ou tout simplement de se faire tuer en plein jour.

Certains quartiers deviennent des no man’s land ou inaccessibles alors que chaque jour apporte son lot de cadavres découverts dans les rues. Les bandits, en toute impunité et sans aucune résistance, continuent leur action d’étranglement, plaçant la capitale sous un véribale état de siège.

Les entrées Nord et Sud sont contrôlées par les gangs qui bloquent à volonté le transport vers les villes de province, entravant ainsi leur approvisionnement en nourriture, essence et autres biens.

Même les stations à essence de la capitale se trouvent dans l’impossibilité de trouver du carburant pour le revendre au grand public. Les gangs ayant pris l’habitude de s’emparer des camions citernes et de séquestrer les chauffeurs de poids lourds.

C’est dans ce contexte que certaines personnalités s’autoproclamant  »leaders » ont réclamé la tenue immédiate d’élections générales dans le pays.

Parmi eux, on peut compter le chef des Pitit Dessalines Jean Charles Moïse, la reine des jovenelistes Martine Joseph Moïse et l’ex-porte parole de la structure ayant milité dans l’opposition radicale, Me André Michel.

Ces politiciens, dont certains ont plusieurs fois échoué à se faire élire, estiment que ceux qui se prononcent contre les élections ont tout simplement peur de se faire rejeter, car ils n’ont pas la confiance du peuple.

Vous avez maintenant la possibilité de vous prononcer et de voter si Oui ou Non des élections sérieuses peuvent être tenues dans ce climat d’insécurité, avec ce gouvernement considéré comme illégitime et incompétent.

Cliquez sur Non si vous voulez que la sécurité revienne avant la tenue d’élections.

Cliquez ci-dessous sur Oui si vous voulez des élections tout de suite dans ce climat d’insécurité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.