Flashback-sept. 2018. Scandale – Des passeports haitiens livrés à des Dominicains avec la complicité des membres de l’ambassade d’Haïti à Santo Domingo

0
5746

Tout nan pòs yo jouk jounen jodia. Dirijan Ayisyen sanble renmen lè la près endepandan ap di yo se kowonpi depi la près pa yo ap voye bèl flè pou yo, pa gen pwoblèm !

 

Un réseau de voyages clandestins aurait de solides ramifications au sein de l’ambassade d’Haïti à Santo-Domingo via le ministère de l’Intérieur à Port-au-Prince et le Service de l’Immigration à Lalue. Le 2 octobre 2018, l’administration Moise-Céant a annoncé « qu’il suspend la délivrance de passeports en République Dominicaine, à la suite d’informations publiées dans les médias dénonçant l’existence d’un réseau de trafic de passeports« .

Le ministère de l’Intérieur qui a  parlé de « l’émission irrégulière présumée de ce document » a annoncé l’ouverture d’une enquête pour remonter aux coupables. Et les coupables sont encore en poste jusqu’à aujourd’hui. Corruption oblige.

Santo-Domingo, dimanche 23 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Des fonctionnaires de l’ambassade haïtienne à Santo-Domingo seraient impliqués dans les activités d’un réseau d’organisateurs de voyages clandestins vers les pays d’Amérique du Sud, a rapporté le journal dominicain Diario Libre.

L’enquête menée par le journal a confirmé l’existence de ce réseau permettant à des Dominicains et des Haïtiens de se rendre principalement au Chili, utilisant des faux documents de voyage avec la complicité d’agences de voyage haïtiens.

Ce réseau a permis à des Dominicains n’ayant jamais mis les pieds en Haiti de se doter de certificats de naissance et de passeports haïtiens, pour la somme de deux mille dollars américains, afin qu’ils puissent voyager à l’étranger.

La vulnérabilité du registre civil d’Haïti, admise par les autorités, est habilement exploitée par ces malfrats pour venir à bout de leurs forfaits.

L’ambassade haïtienne à Santo-Domingo, sans nier les faits, a promis, dans un communiqué transmis au journal de mener une enquête sur l’implication des membres de son personnel dans cette affaire et de punir les coupables, conformément à la loi.

« L’ambassade est convaincue qu’il existe parmi ses membres, des diplomates honnêtes qui voudraient que la vérité soit faite autour de cette question afin que son intégrité soit sauvegardée, tout comme l’image de la République d’Haïti », a souligné la représentation diplomatique dans le document.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.