Haiti|Impunité. Après un tweet d’Ariel Henry, vient le tour du chef de gang G9, puis le lendemain, la PNH annonce « le déploiement des unités pour encadrer les convois humanitaires », relate le journal USA Today

0
4964

Travaillent-ils en synergie depuis le tremblement de terre du 14 août pour ouvrir la Nationale #2 à la circulation au niveau de Martissant ?

Mercredi 25 août 2021 ((rezonodwes.com))–Il n’est un secret pour personne que la police nationale d’Haiti (PNH) ayant à sa tête Léon Charles, n’a manifesté aucun dévouement réel d’exécuter le mandat d’arrêt lancé contre le réputé chef de gang criminel Jimmy Cherizier, pour sa présumée participation au massacre de la Saline en décembre 2018 et tant d’autres événements sanglants qui se sont déroulés dans la capitale sous l’administration Jovenel Moise-Lapin/Jouthe/Claude Joseph.

Quoiqu’ illégalement installé à la Primature et sans aucune référence constitutionnelle valable et applicable, Dr. Ariel Henry n’a cessé de parler à la première personne du singulier. « Mon gouvernement n’a pas l’intention de répéter l’histoire sur la mauvaise gestion et coordination de l’aide« , a-t-il tweeté quelques jours après le séisme, pourtant il hérite de la gestion du gouvernement à l’indice de corruption le plus élevé le plus corrompu de la Caraïbe. « Je veillerai personnellement à ce que cette aide parvienne aux véritables victimes« , tout en misant sur des accords secrets passés entre les autorités de Carrefour et les chefs de gangs affiliés au G9.

La promesse de M. Henry a peut-être gagné en popularité dimanche, a commenté USA Today, lorsqu’un chef de gang notoire a proposé une trêve entre les gangs en guerre pour permettre à l’aide humanitaire d’affluer de la capitale, Port-au-Prince, vers la péninsule du sud-ouest, fortement endommagée. Jimmy Cherizier, un ancien officier de la police nationale d’Haïti également connu sous le nom de « Barbecue », a également demandé aux gangs de s’impliquer eux-mêmes.

M. Cherizier alias Barbekyou, cette « compétence rare » pour Jovenel Moise et le régime PHTK en continuité avec Ariel Henry, le concepteur des gangs fédérés en Haiti, selon Me. Reynold Georges, a annoncé dimanche dernier une trêve « pour faciliter le passage des convois humanitaires » vers le Grand Sud en vue de voler au secours des milliers de survivants du séisme dévastateur du 14 août dernier.

« Tout le monde sait que les victimes auront besoin d’eau, de nourriture, de tentes, de bâches« , a déclaré le chef des bandits fédérés dont les troupes sont réputés d’être mieux armées que des policiers de certaines unités spéciales de la PNH. Le malfrat a ajouté tout en se substituant au chef du gouvernement ou un porteur de message de bienveillance que « nous invitons tous les compatriotes à faire preuve de solidarité avec les victimes en essayant de partager le peu qu’il y a avec ces gens« .

Et lundi, souligne le journal américain USA Today, la police nationale d’Haïti a annoncé qu' »elle avait déployé des unités supplémentaires pour protéger les expéditions d’aide. C’est une bonne nouvelle pour Mercy Corps, qui opère en Haïti depuis le dernier séisme monstre qui a frappé le pays en 2010« .

« Nous achetons à Port-au-Prince et acheminons l’aide par voie terrestre. Il est absolument essentiel que nous utilisions ces routes« , a déclaré M. Delafield. « L’accès est extrêmement important, la sécurité du passage est extrêmement importante« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.