Haiti|Pouvoir exécutif : Joseph Lambert chargé par ses collègues du Sénat de « remplir la fonction de Président Provisoire de la République »

0
1950

Vendredi 9 juillet 2021 ((rezonodwes.com))–Les dix (10) Sénateurs qui se considèrent présentement comme les seuls élus en Haiti, ont adopté vendredi une résolution afin, selon eux, de « reconstituer les institutions de l’Etat« , déstabilisé par le régime de l’ancien président de facto Jovenel Moise.

L’Assemblée des Sénateurs, les seuls élus de la République en fonction, ont-ils avoué, ont convenu de charger Joseph Lambert, de « remplir la fonction de président provisoire jusqu’à l’entrée en fonction du Parlement, le deuxième lundi de janvier 2022« , rejetant ainsi le referendum illégal programmé à trois reprises par les administrations Moise-Jouthe/Joseph/Mathias pour remplacer la Constitution de 1987.

Le nouveau président provisoire devrait prêter le serment constitutionnel au Parlement devant l’assemblée des sénateurs, mentionne la résolution qui est vue d’un très bon œil par des zélés partisans PHTK, probablement voyant en Lambert, un des leurs pour revenir en force au pouvoir en 2022.

Le CEP-Dermalog mort-né devrait être également remplacé dans un délai de 15 jours par des conseillers électoraux sous la base d’un modèle constitutionnel, ont résolu les sénateurs.

Ci-dessous, est reproduite l’intégralité de la Résolution visant à tourner la page Claude Joseph qui s’est autoproclamé, à l’aide de Léon Charles et de Hélène La Lime, Premier-ministre d’Haiti, alors que, chef du CSPN, il devrait, tout comme le Chef de la police, faire l’objet d’enquête sur la facilité avec laquelle l’assassinat de Jovenel Moise a eu lieu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.