Loterie de St-Domingue|Faux tirage – Son ex-DG, inculpé de corruption, va passer 12 mois en prison préventive

0
2673

Le faux tirage du 13 mai a coûté aux banques dominicaines une perte totale estimée à 500 millions RD$ et US$5 millions.

En Haïti, nous avons un Hérard Abraham qui a reçu un arrêt de débet de la Cour des Comptes pour « détournement de fonds » quand il fut ministre des Affaires Etrangères, est aujourd’hui l’un des Gren’n 5 qui pensent pouvoir donner à Jovenel Moise une Constitution capable de nous ramener à plus de 30 ans en arrière. Haïti, le champion de l’impunité dans les Caraïbes, pourtant l’on se met à parler d’élections honnêtes, crédibles, inclusives, san koken, san magouy et les perdants, at the end of the day, seraient prêts à aller en prison pour dilapidation des fonds de petro caribe. Jovenel Moise, en premier !

Santo Domingo, samedi 19 juin 2021 ((rezonodwes.com))–Le Bureau d’Attention Permanente du District National a ordonné un an de prison préventive contre l’ancien administrateur de la Loterie Nationale, Luis Dicent, l’ancien président de la Fédération Nationale des Banques (Fenabanca) et Eladio Batista, pour leur implication présumée dans une fraude du tirage de la loterie du 1er mai dernier, qui a causé des pertes de plus de 500 millions de pesos aux banques.

Le principal accusé purgera son année de détention préventive au centre correctionnel pour hommes de Nayayo, tandis que la présentatrice Valentina Rosario a été placée en résidence surveillée. Miguel Mejia, le non-voyant, a reçu l’ordre de comparaître périodiquement et Edison Perdomo Peralta, le cameraman, a reçu une caution de 500 000 pesos sous la modalité du contrat.

Le procureur adjoint et directeur du bureau du procureur spécialisé dans la poursuite de la corruption administrative (Pepca), Wilson Camacho, a salué la décision du juge Kenya Romero.

M. Camacho a déclaré que plusieurs des accusés ont coopéré avec les enquêtes des autorités, ce qui explique que le ministère public ait demandé l’assignation à résidence de cinq des accusés.

Il a assuré que le ministère public a présenté au tribunal les preuves qui impliqueraient tous les accusés dans la fraude – faux tirage – qui, selon les autorités, s’élève à plus de 500 millions de pesos et plus de 5 millions de dollars.

L’ancien administrateur de la loterie nationale, Luis Maisichell Dicent, fait partie des dix personnes accusées d’avoir participé à la fraude présumée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.