Le parti PHTK n’a pas été consulté sur le nom du 1er ministre!

0
1291
Dr. Jack Guy Lafontant, président du Rotary Club de Pétion-Ville, Premier-ministre désigné, à la surprise générale, par le pouvoir Tèt Kalé, deuxième version
Pétion-Ville, jeudi 23 février 2017  (( rezonodwes.com )).- A l’instar de son mentor Michel Martely qui avait Dr. Gary Conille, comme son premier PM, Jovenel Moise aurait opté pour le choix de Jack Guy Lafontant, un interniste gastro-entérologue pour diriger la Primature. Cette information annoncée mercredi soir, a été rapidement confirmée par un arrêté présidentiel, plus de deux semaines après l’intronisation de M. Moise au Palais National.




Le choix de M. Lafontant qu’on ne sait pas encore s’il existe des liens de parenté avec le Dr. Roger Lafontant, ancien sbire des Duvalier, devrait être entériné, conformément à la Constitution, séparément par les Sénateurs et les Députés. Ces derniers, soulignons-le, qui avaient en poche leur Premier-ministre, n’avaient pas vu dans leur boule de cristal, arriver M. Lafontant à la Primature. Reste maintenant à savoir comment cette nouvelle sera accueillie dans leur rang, eux qui ont investi une bagatelle de 2 millions de gourdes dans la campagne présidentielle de Jovenel Moise.
Les grands pontes de son chapeau légal, le parti PHTK n’ y ont vu, également que du feu, car ni le super conseiller Guichard Doré, ni la présidente ai du parti Tet Kale, l’ex ministre Yanick Mezile ne pouvaient expliquer ce fait devant les micros de la presse.




Il faut concéder à M. Moise que la constitution ne lui fait nullement obligation de mettre son parti au courant de la personnalité qu’il désire placer à la Primature, car c’est en consultation avec les président des deux chambres que le nom du premier ministre a été rendu public, au grand dam de Madame Mézile qui a confié à des journalistes que le parti n’a été consulté que sur le profil du premier ministre et non sur le nom, alors que PHTK avait proposé quatre noms pour le poste.
Une déclaration qui rejoint celle de Doré et qui fait croire que les proches de Tet Kale ont été superbement dupés par le nouveau président qui semble prendre un peu du poil de la bête, tel un nouveau Soulouque. En effet, le stratège Doré comme un magister dixit avait déclaré en fanfare sur les ondes que le nouveau premier ministre répondra au moins à ces deux critères : une grande expérience dans l’administration publique et un passé connu dans la politique.
Deux critères, pourtant, qui sont  totalement absents dans la biographie du médecin Jack Guy Lafontant. Est-ce le début du bal?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.