L’ex colonel putchiste Michel François alias Sweet Micky est mort!

0
2788
Port-au-Prince, mardi 21 février 2017  (( rezonodwes.com )).- L’ancien-chef de la police de Port-au-Prince et homme fort de la défunte armée, l’ex colonel Michel Joseph François, est décédé au Honduras dans la nuit du 20 au 21 février 2017, ont confirmé certains de ses frères d armes qui ont également affirmé que l’ état de santé de l’ ancien membre des Forces Armées d’Haiti (FAdH) présageait cette fin.




Cet ex-officier se faisait remarquer dans ses exactions insoutenables en septembre 1991, lors du sanglant renversement  de Jean-Bertrand Aristide en septembre 1991, un coup d’ état qui a enlevé la vie à des dizaines de milliers d’ Haïtiens, principalement issus des quartiers défavorisés de la région métropolitaine de Port-au-Prince.
M. François qui est mort, sans avoir été interrogé par la justice haïtienne, serait soupçonné dans la disparition de Félix Lamy, qui des heures auparavant, avait en primeur annoncé son transfert vers un commissariat en province. Accusé dans le massacre de Raboteau et le crapuleux assassinat de l homme d’affaires Antoine Izméry, le colonel qui s’était installé dans la métropole du nord de San Pedro Sula depuis 1994, a été condamné par contumace en Haiti.




Le colonel qui se fait appeler Sweet Mickey, à côté du Général Raoul Cedras (actuellement au Panama) et de Philippe Biamby (mort d’un cancer), dirigeait l’armée d’Haïti d’une main de fer. Accusé de trafic de drogue par les États-Unis d’Amérique, il n’a jamais pu être extradé, car les autorités américaines ont essuyé un refus cinglant de la part de l’état du Honduras.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.