Jean Fritz Magny, avocat du syndicat des policiers SPNH, arrêté par la police

0
1277

L’ancien inspecteur divisionnaire et avocat du Syndicat de la Police nationale d’Haïti (SPNH-17), Jean-Fritz Magny, s’apprêtait à notifier la Direction départementale de l’Ouest de la PNH (DDO/PNH) d’un sit-in programmé au mardi 23 mars, quand il a été arrêté

Lundi 22 mars 2021 ((rezonodwes.com))– Le coordonnateur général du SPNH-17, Jean Elder Lundy, qui intervenait lundi 22 mars, sur les ondes de Radio Kiskeya, confirme l’arrestation de l’avocat, également fondateur de  »SOS Police, SOS Démocratie » Jean-Fritz Magny.

L’homme de loi, a été mis aux arrêts au Champs-de-Mars,  sous les instructions du nouveau responsable de la DDO/PNH, le commissaire divisionnaire Joël Casséus, alors qu’il tentait d’informer sur l’organisation d’un sit-in pour dénoncer les derniers agissements de la direction générale de la PNH.

En réaction, le SPNH-17 sollicite la solidarité de tous les secteurs afin de parvenir à la libération du fondateur du premier corps syndical au sein de la PNH.

Le responsable du SPNH-17 crie à la persécution politique et dénonce des manœuvres du haut-commandement de la PNH pour réduire au silence les membres du syndicat. Il rappelle que le concerné a été arrêté sans mandat et  ne faisait l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

Après son arrestation, Jean-Fritz Magny a été transféré à la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) pour être auditionné, selon les explications du coordonnateur général du SPNH-17.

Le sit-in en prévision devrait être tenu, le 23 mars à Bois-Verna, devant les locaux logeant le SPNH-17.

La PNH traverse une crise sans précédent aggravée par les mouvements de rébellion et l’incapacité de l’institution à enrayer le banditisme et la criminalité qui endeuillent les familles haïtiennes.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.