Le nouveau patron de l`ONU interpellé par un jeune haitien!

0
875

Port-au-Prince, lundi 2 janvier 2017 [[rezonodwes.com]]– Je salue l’arrivé de monsieur Antonio-GUTERRES à la tête du secrétariat général des Nations-Unies où il remplace Ban-Ki-moon. Celui-ci a quand même déployé un minimum d’efforts pour que cette dite organisation puisse se hisser à la hauteur de ses tâches, mais dommage, l`ONU reste toujours impuissante face aux défis mondiaux.




L’organisation des Nations-Unies de son sigle l’ONU a été fondée à la fin de la deuxième guerre mondiale, soit le 24 octobre 1945 par 51 pays pour remplacer la société des nations (SDN dont la mission était de rétablir la paix et la stabilité dans le monde. Malheureusement, elle avait pratiquement échoué et c’est pourquoi les États avaient pris la décision de mettre fin à cette dernière et de créer depuis lors, l’actuelle ONU.

Mais plusieurs interrogations peuvent venir à l`esprit des analystes :

Est-ce que, effectivement, l’organisation des Nations-Unies est à la hauteur de ses tâches ?
Elle était créée pour pacifier ou stabiliser le monde. Mais ce dernier, est-il devenu stable ?
Le respect des droits humains, est une question fondamentale pour l’ONU, mais pourquoi les pays pauvres sont toujours victimes des abus et d’ingérence des grands pays et que l’ONU reste toujours sans rien dire ?




Pourquoi les droits des immigrants ne sont pas respectés ?
Pourquoi le droit de véto reste toujours entre les mains de cinq (5) pays du commencent à nos jours ?

En 2004, suite à une instabilité politique en Haiti, des contingents militaires onusiens ont foulé le sol national pour rétablir la paix à travers un organe appelé la MINUSTAH ( Mission des Nations-Unies pour la stabilité en Haiti). Au lieu de la paix, cette dernière nous a fait peur, elle nous a apporté une terrible maladie, et c’est pourquoi nous aimerions demander aux responsables des Nations-Unies, est ce que le choléra faisait partie des armes données à la MINUSTAH pour rétablir la paix en Haiti ?

Nos filles sont violées par des soldats de la MINUSTAH, mais le viol, faisait-il partie des stratégies données à cette mission pour rétablir la paix dans le pays ?
Les haïtiens victimes du choléra ne méritent-t-ils pas d’être dédommagés ?
Bien évidemment monsieur Ban-Ki-Moon a reconnu qu’Haiti est infectée par la MINUSTAH, mais nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi l’ONU n’assume pas ses responsabilités ?
Et face à ces problèmes créés par l’ONU même, a-t-elle l’autorité morale pour continuer à réunir les États ?




En tout cas monsieur Antonio GUTERRES, en tant qu`ancien chef du gouvernement, ancien haut-commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés, le peuple haitien à travers mon organe a salué votre arrivée à la tête du secrétariat général de l’ONU et profite pour attirer votre attention sur la situation des haïtiens victimes du choléra, et malgré la reconnaissance de votre prédécesseur monsieur Ban-Ki-Moon, jusqu’à présent l’ONU n’a rien fait de façon concrète pour dédommager les victimes, et même des femmes haïtiennes qui ont été victimes de viol par certains soldats onusiens restent jusqu’à présent sans aucune réparation.

Donc, après votre passage comme haut-commissaire des nations unies pour les réfugiés, nous en sommes convaincu que vous maîtrisez parfaitement les principes fondamentaux des droits humains et c’est pourquoi nous attendons que vous preniez des décisions en faveur non seulement d`Haiti mais aussi en faveur de tous les pays victimes des mauvais comportements de l’ONU.

Et finalement, au nom du peuple haïtien, au nom de la communauté estudiantine haïtienne, et en mon nom personnel, nous vous souhaitons bon travail, et surtout nous aimerions vous rappeler que seul les bonnes actions posées par quelqu’un peuvent le rendre immortel.
Vive Haiti

Magnekell REGULUS, Journaliste, Jeune engagé, coordonnateur général du collectif national des étudiants dit CONAE et secrétaire général de SOS-DÉMOCRATIE.

lepresidentmagnekell@gmail.com
(+509) 3749-2130

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.