Flashback – 28 novembre 1985 : Le sang innocent a coulé à flots aux Gonaives

1
1313

« L’enfer est vide, tous les démons sont ici« , William Shakespeare.

Les martyrs, dirait Mgr. Constant, allaient nous conduire au 7 février 1986.

Samedi 28 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2016/11/29/28-novembre-1985-le-sang-des-innocent-a-coule-a-flots-aux-gonaives/

Mardi 29 novembre 2016 (rezonodwes.com).- 28 novembre 1985, Ronald Reagan vient d’être élu à la Maison-Blanche et c’est le début de la fin du régime des Duvalier, qui a renforcé ses griffes, après la défaite de Jimmy Carter. Nous n’étions pas encore dans notre vingtaine quand nous fûmes témoin de ces événements…

CIC-Gonaives, 10:00 am/28 novembre 1985, un étudiant est atteint d’une balle à l’entrée d’une salle de classe, sur la cour de l’établissement. Deux autres allaient quelques minutes plus tard, subir le même sort dans un autre établissement de la place. Gonaives a mis sur le compte du régime totalitaire des Duvalier 3 morts. Les martyrs, dirait Mgr. Constant, allaient nous conduire au 7 février 1986.

La ville des Gonaives surchauffée se révolta ouvertement contre la dictature des Duvalier jusqu’à enterrer symboliquement le 31 janvier 1986, Jean-Claude et Michèle Bennet…Ce jour-là, le corps des Tonton Makout était déjà aboli à Gonaives…

Jean-Claude Duvalier, lors de son exil en France, racontera plus tard qu’il n’avait jamais donné l’ordre de tirer sur des écoliers, c’était une conspiration contre son gouvernement. En décembre 2011, il est revenu sur les lieux du crime sans demander pardon. Il y était à l’invitation de la promotion sortante de la Faculté de Droit des Gonaives, question de se refaire une santé politique…!!!

Si la lutte du 28 novembre 1985 avait été bien définie et orientée vers un changement d’un système et non un homme, il n’y aurait pas aujourd’hui « un 28 novembre 2016 » à vivre dans l’expectative qu’au point l’on se demande encore si nous ne sommes pas toujours sous le règne des Duvalier sans Duvalier avec la résurgence d’une classe d’hommes écartée revenant à la charge.

(photo : le cahier que portait Jean-Robert Cius le 28 novembre 1985 quand une balle le transperça jusqu’à atteindre son cœur…)

1 COMMENT

  1. Paran youn nan 4 jen gason yo ki asasinen nan semen nan fe referans a peryod tris sa a nan Gonaives nan mikro jounalis Marc Guerson Philistin. Men sa pou paran 4 jen gason yo konprann, peryod yo pa menm.

    Nan lane 1985 se tout yon peyi ki te kanpe kont rejim diktatoryal Jean Claude Duvalier ak akolit li yo. Pat gen tout Entere Divejan sa yo ak tout pati politik Afriba sa yo nan sosyete a ki bezwen voye prezidan Jovenel Moise pou y al BYEN MENNEN ak sevi Oligachi a nan plas li tankou yo TOUJOU fe sa. Majorite Nasyonal la tap pran not. Yo pa vle bliye 2004 le se yon PM enpote ki rele Gerard Latortue ki pat nan oken LIT ki te vin mete tet ansanm ak kek Gnbis pou yo te separe Gato a deye do Majorite Nasyonal la. Epi bay sistem nan jaret pou Rene Preval te vin rebibis. Fe gouvenman koalisyon bay kek avadra/malandren « klas mwayenn » pov, epi fe sistem nan roule nan entere « groupe de Bourdon. »

    Anpil moun nan peyi a ki pa « Analfabet pa bet » Refize bliye 2016, le zagribay yo nan Palman an ak Opinyon Piblik Mawozo a te foure prezime asasen Privert nan goj peyi a pou yo te ka al Byen Mennen pou tet pa yo. Pran yon sitwayen tankou FRANCOIS BENOIT fe l vin fe GRIMAS nan Radot CIEVE pou karyeris pansyone Leopold Berlanger Junior ak tibagay ansyen titidis Patrick Norzeus te pase l anba risib.

    Rapo’ Cieve pat enpotan anko’, kite peyi m mache, Michel Joseph Martelly pat prezidan anko. Ansyen senate JEAN CHARLES MOISE ki pat vle mache nan logik fe va sou pouvwa san oken Prensip, yo te manke fe « Analfabet pa bet » ki nan Pitit Dessalines manje l. Yo te vle fe « Analfabet pa bet » yo konprann, Jean Charles Moise ap fe jwet Michel Joseph Martelly. Se konsa Assad Volcy, Daly Valet… ak Eddy Jackson Alexis pat pran tan pou abandone Jean Charles Moise pou yo pran plas nan Bwa Fouye Privert a. Depi byen avan Barbier, Esperance, Bellerive… ak Alfred Micanor te fe rezevasyon plas yo. Nan fe Afre nan festin Privert, avadra yo pat gade pi lwen, yo pat konnen si se yon kout JOVENEL MOISE yo pral pran nan men Oligachi a. Salopri yo te fout pran nan menm kou Oligachi a te bay ak kok ploum ki Rene Preval la.

    Se pa di petet, Jean Charles Moise te byen aprann LESON an. Li fout tounen yon PIKAN KWENA nan dengonn ti mesye dam « Transition de Rupture » ak tout moso nan Lapres kap soutni yo a. CIEVE pat mennen rebat nan mitan Aloufa yo. Jean Charles Moise pa egare, li pa vle monte nan Bwa Fouye « Transition de Rupture. » Bwa Mare.

    An « Zoukoutap, » Jovenel Moise ap kontinye rout li. Zye Anpil moun nan sosyete a Louvri yo pa vle fe jwet politisyen ak jounalis ki bezwen moun pa yo al Byen Mennen nan Leta san panse peyi.

    « Liberte’s Publiques » se pou Opinyon Piblik Mawozo li ye, se yo ki benefisye nan tout nivo ak fe Kob, se pa pou popilasyon an. Nan menm logik sa a, 1985 paka ponn yon 2020. Le peyi a potko gen tout POURITI/Koripsyon sa yo ladan l nan tout sekte nan « Forces Vives » yo, kote pou Jovenel Moise ta monte yon KEP konsa, yon Code Penal ki konsakre Akimafe ak Bouzendri pou ti moun. Epi kom degi pou l bezwen fe yon lot Konstitisyon pou Entere pa l pou peyi a rete ap gade l. Li pa tap konsa menmsi Jovenel Moise te gen yon bon PNH ak yon FADH solid sou koupyon l.

    Malpwopte: 1990, 1994, 2004, 2006, 2011, 2016, 2017 rive 2020 pa pote ANYEN pou popilasyon an ki pa gen mwayen pou yo ale nan yon lot « Terre Promise. » Ane sa yo pote Movez Gouvenans, Eleksyon KAO, Okipasyon… ak Minustah-CHOLERA. Nan tout Peryod sa yo se neg « klas mwayenn » pov ki Byen Mennen, ranje zafe pou demen ak fe Patekwe deye do popilasyon an.

    Se konsa popilasyon pa ki te Frenesie anpare l pou politisyen ki sou pouvwa oswa ki nan opozisyon. Yo se menm Kabrit Tomazo menm Plim menm Plimaj. Evans Paul Kplim pa fouti pa dako. Politichen yo fe Pichon APATHIE tonbe sou popilasyon an. Se tout avantaj sa yo Jovenel Moise ap jwi jodi a. Men misye pa fouti Reyisi kote marasa Aristide-Preval te ECHWE. Li enposib pou l rete sou pouvwa a pou l fe Tipaskout nan non Petro Caribe a.

    Si pe rate JB Aristide ak fo agronom Rene Preval pat transfome peyi a poul te fe m jete liv mwen pi renmen an « L’Etat et la Revolution. » Mwen pa kwe se fo enjenye Jovenel Moise pou ki ta fe m jete l nan mete Lajan nan poch pep la ak Diri nan asyet li. Proximo.

    Temwen istorik

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.