Ce que Claude Joseph ne nous dira plus jamais | Petro Caribe : Jovenel Moïse et Agritrans de nouveau épinglés

0
2216

Des arrêtés de débet en perspective, que pense bien Claude Joseph, un « vrai thuriféraire du régime« , pour reprendre son propre mot tiré de son texte « Les Tèt Kale veulent le beurre et l’argent du beurre« .

CEP-Dermalog|Résultats connus à l’avance|aba procès petro caribe|51ème Législature de corrompus…
« Les Tèt Kale veulent le beurre et l’argent du beurre! » Claude Joseph (28 février 2016)

minute de réflexion

Quand on a la tête à l’envers on comprend tout de travers, c’est assez logique.

Mercredi 26 août 2020 ((rezonodwes.com))–Le dernier rapport de la CSC/CA jette encore plus de lumière sur l’attitude hostile affichée par Jovenel Moïse à l’égard des secteurs lancés dans la lutte pour que soient traduits en justice ceux qui ont dilapidé le Fonds PetroCaribe. Partie prenante de cette entreprise criminelle, il ne peut prêter main forte à pareille démarche. Et pour cause !

Certes, les juges de cette institution, dans leur rapport, font état du versement de 5 millions de gourdes à Agritrans destinées à l’achat de carburant devant être utilisé dans la construction de cette partie de la route signalée avant. Et le rapport d’expliquer la nature de cette dernière opération en ces termes : « Il s’agit d’un acte de détournement de fonds publics qui a causé des préjudices au projet et à la communauté ».

Que pense bien Claude Joseph d’un acte de détournement de fonds auquel Jovenel Moise est indexé d’avoir pris part ? C’est sans importance puisque l’ambassade américaine n’en a pas encore parlé. Joseph se borne à répéter après l’ambassade américaine, en voilà bien un chef de la diplomatie. Quelle honte. Et que c’est triste ! Il choisit tout bonnement comme un canard laquais ses sujets d’intérêt mais à la seule différence, il est payé avec les taxes des pauvres contribuables.

Le CEP-Dermalog de Jovenel Moise a déjà recruté 7 des 9 mercenaires machan’n peyi, mais Joseph qui détestait PHTK dans le temps, n’a même pas eu le courage de révéler au moins un des noms de ces apatrides. Surprise ! Non, les élections à la carte-Dermalog ne seront pas une surprise. Les choisis se connaissent et seront identifiés et agrées par le CEP-Dermalog, comme a si bien dit Claude Joseph, en février 2016, « Les Tèt Kale veulent le beurre et l’argent du beurre! »

Claude Joseph, au cas où vous auriez oublié, vous qui avez parlé d’organisation d’élections-sélection|Dermalog à l’antenne de Radio Kiskeya, mercredi matin, vous n’allez tout de même pas condamner l’opposition haïtienne si elle refuse de prendre part à la mascarade de Jovenel Moie et de son équipe dont vous faites honteusement partie. Souffrez qu’on vous rappelle quelques-unes de vos pertinentes déclarations faites en 2016 :

« Après avoir, comme des vautours inassouvis, desséchés les finances publiques du pays, maintenant apeurés d’une reddition de comptes, au lieu de se filer doux, vous préférez ajouter l’insulte à l’injure comme si la société haïtienne était une paroisse avec des sujets ne devant qu’obéir à vos ordres injustes et incestueux« .

Dites-nous bien Joseph, qu’est-ce qui a changé en 2020. Où sont passés les fonds de Petro Caribe ? Etes-vous toujours pour une reddition des comptes ? « Vous avez des convertis, des chantres et des maîtres chanteurs qui font office de vrais thuriféraires du régime » a lancé Claude Joseph à l’égard de Michel Martelly en 2016 alors qu’aujourd’hui le petit Claude est le reflet fidèle d’un « vrai thuriféraire du régime » autoritaire de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise. Quoi de pire en s’enrichissant sur les cadavres de nombreux gens assassiné à La Saline, Bel’Air, Pont-Rouge, des femmes violées à Cité Soleil, des enfants tués par des gangs à la solde du pouvoir.

A Michel Martelly qui nous a imposé un Jovenel Moise, qui, selon le rapport de la Cour, se baignait déjà à la source de corruption impropre de PHTK depuis 2012, vous aviez tenu ces propos : »Malheureusement, aucune chirurgie ne peut extraire votre héritage dans la mémoire collective, mais cette expérience doit servir de leçons à tous« .

Et si nous reproduisons les mêmes mots de Claude Joseph pour questionner Claude Joseph, en fin de compte pour lui demander en l’écoutant parler mercredi matin à la radio, mais « Pour qui vous prenez-vous ? Et nous, des imbéciles ?« 

Vos diversions n’arrêteront pas la marche de l’histoire. La grossièreté dans votre intervention n’est qu’une vulgarisation de l’irrévérence envers le brave peuple que vous prétendez défendre en 2016. D’ores et déjà, en attendant que la justice soit saisie de ces cas, un processus qui risque de traîner en longueur, personne n’est sans savoir, la Cour supérieure des comptes évoque l’émission d’arrêts de débet à l’encontre des personnes concernées, Jovenel Moise, en particulier.

Tant pis si vous continuez de prendre la réalité pour vos rêves car le rythme de tout bon flatteur hypocrite, c’est un mensonge parjure.

source : Haïti-Observateur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.