14 juillet 2024
Île-de-la Tortue ; les proches des naufragés peinés par le drame
Actualités Petro Caribe Société

Île-de-la Tortue ; les proches des naufragés peinés par le drame

Le directeur général du Service maritime et de navigation national (SEMANAH), Éric Prévost Junior accompagné du délégué départemental du Nord ’Ouest Wisley Dordoille, ont rendu, ce samedi 22 août, visite aux familles des victimes. Il a été question d’accompagner  les proches des naufragés.

Port-de-Paix, samedi 22 août 2020 ((rezonodwes.com))–Le responsable du SEMANAH, Éric Prévost Junior, appelle les communautés côtières du Nord ‘Ouest à la vigilance en vue d’éviter des balades en haute mer sans les protections et dispositions qui s’imposent. Le numéro un du SEMANAH informe que des mesures seront adoptées en vue de renforcer la surveillance maritime sur les littoraux.

‘’La cellule du Nord ‘Ouest sera renforcée avec deux nouveaux représentants. Les marins seront tenus de disposer des matériels de protection (gilets de sauvetage) dans les embarcations. La problématique des 23 points non contrôlés à l’Ile de la Tortue, sera également adressée’’, a-t-il souligné. Une remarque qu’avait soulevée auparavant Rezo Nòdwès, au jour du drame.

Dans la foulée de cette visite, la délégation conduite par Éric Prévost Junior, a annoncé une assistance aux familles des victimes.

‘’Une enveloppe de 50 mille Gourdes a été accordé aux 16 parents des naufragés. Les 26 rescapés ont bénéficié d’une enveloppe de 10 mille Gourdes’’, promet Éric Prévost Junior.

Les dernières données communiquées par le SEMANAH font état de 16 personnes noyées, 26 autres rescapés dont 5 marins.

Le naufrage, le 19 août dernier, de l’embarcation ‘’Cancelita’’ met à jour le défi de la surveillance maritime dans les points côtiers en Haïti. Jusqu’ici aucune politique devant réguler le secteur afin de sauver des vies n’a été appliqué. Des embarcations de fortunes voyageant en haute conjuguer à la faiblesse du système de navigation ne cessent d’exposer la vie des citoyens. Une situation qui n’est pas différente de celle que vivent au quotidien les nombreux usagers des Routes Nationales dont la plupart défoncées, boueuses, sans signalisations routières, en plus avec des nids de poule par ci par là traversés par des véhicules surchargés.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.