17 juin 2024
Livres en Folie : Des ouvrages confisqués ou volés par la succursale de la Unibank à Port-de-Paix?
Actualités Culture

Livres en Folie : Des ouvrages confisqués ou volés par la succursale de la Unibank à Port-de-Paix?

Mercredi 5 aout 2020 ((rezonodwes.com))– Depuis quelques semaines, la livraison  des livres achetés à l’édition virtuelle de livres en folie ont été soumis dans la succursale de la Unibank à Port-de-Paix. Un service à la clientèle n’ayant été même pas d’avis des procedures faites pour les achats, il réclame même des actes notariés des clients après avoir recu leur agent sans cette clause au préalable.


C’est ce qui est arrivé au Jeune Frédéric Noël vivant au Canada, qui a acheté des livres pour ses proches, sur le compte de James-Kenley Jean-baptiste, auteur du livre : « 7 secrets pour passer de Zéro à Héros » dont le nom  est inscrit sur la fiche d’achat en toute clarté.Dans un premier temps, Mme Laurent de ladite succursale a demandé une note, en raison de l’abscence de l’auteur, pour déléguer une personne chargée de recevoir. Laquelle faite, mais sans aucun suivi nécessaire.

Malgré le courriel envoyé par Mme Merline Jean, de la part de Communication Plus, les responsables ont dit qu’ils ne savent rien de Comm. Plus dont on parle. Or cette structure a  été au coeur de l’organisation de l’évènement.

Dans un deuxième temps, passé à la surccursale, muni de la fiche d’achat sur laquelle son nom est inscrit, la succursale a été en mode de bouche à oreille   tout en réclamant des pièces qui n’ont même pas été dans le processus.Ce qui était aussi arrivé à Rachelle Joseph ayant délégué une personne pour la réception en vertu de son abscence et que le site a permis d’acheté juste au profit d’une amie vivant au sein de la ville. Étant ailleurs, son livre est censé confisqué  par les responsables de succursale.


Mme Anaïse, appelé sur place par Kenley Jean-baptiste, a fait fi de toute nécessité de  se presenter chez un notaire pour une quelconque reception. Des affirmations, minimisées par le service bancaire.


On se demande quel est le mobile de cette caricature à l’intention des gens civilisés qui se sont mêlés dans une alternative civilisée.Livres en folie reste et demeure une référence en ce qui a trait aux grandes manifestations littéraires en Haiti. Par conséquent, si personne  ne parvient à faire suite aux demandes ubuesques de ce service bancaire repulsif, que deviendront ces livres?Vont-ils rester à la succursale pour la lecture des responsables?

Ces livres, confisqués ou volés?l’auteur James K. Jean-baptiste  et Frédéric Noël, étant en dehors du pays, regrette les achats et dénoncent du fait que ces livres ne sont pas livrés par manque d’informations à propos du processus à l’édition virtuelle.

Lesberlie Jean-baptiste
Resp. De CommeTeam : De Zéro à Héros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.