Renverser Privert, c`est dire adieu aux élections en 2016, selon Pierre Espérance

0
3284

Renverser Privert le 14 juin, c’est également dire adieu aux élections en 2016 en Haiti, d`après le dirigeant du RNDDH, Pierre Espérance.

D’après Pierre Espérance, directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), pour arriver à organiser des élections, il faudrait un nouveau président provisoire qui doit à son tour, nommer un nouveau Premier-Ministre pour la formation d’un nouveau gouvernement.

Il a continué pour dire qu’au renvoi de Privert ( ce qu’il trouvera regrettable pour le pays), il deviendra clair que la tenue d’élections en octobre 2016 prochain ne sera plus possible.




Pour éviter que le pays ne plonge dans ce chaos, il exhorte ses compatriotes à s’asseoir rapidement autour d’une table de dialogue et de négociations.

Haiti vit des heures d’incertitude à l’approche du 14 juin, date d`expiration d’un mandat de 120 jours que le parlement contesté accorda à Jocelerme Privert, le dimanche de la St-Valentin.




Un parlement qui, depuis la ratification en un temps-record du PM Jean-Enex Jean-Charles, rapporte-on sous pression, n’arrive pas à se réunir en Assemblée nationale, malgré une convocation à l`extraordinaire le 17 mai dernier, pour traiter des sujets vitaux de la vie nationale.

cba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.