Les Etats-Unis annoncent 17 nouveaux chefs d’accusation contre le cofondateur de WikiLeaks Julian Assange

1
928

Vendredi 24 mai 2019 ((rezonodwes.com))– Le département américain de la Justice a annoncé jeudi qu’il avait formulé 17 nouveaux chefs d’accusation à l’encontre de Julian Assange, le cofondateur de WikiLeaks.

Parmi ces chefs d’accusation figure notamment celui de « détention et publication illégale de documents militaires et diplomatiques confidentiels » en 2010.

Il a été accusé d’avoir violé l’US Espionage Act, loi fédérale qui sanctionne la révélation d’informations sensibles à des puissances ennemies.

De leur côté, plusieurs médias aux Etats-Unis ont rapporté que les nouveaux chefs d’accusation soulèvent de graves problèmes quant à la protection du Premier Amendement, qui garantit la liberté d’expression.

M. Assange purge actuellement une peine de prison en Grande-Bretagne pour avoir enfreint les conditions de sa mise en liberté sous caution, et fait face également la possibilité d’une extradition vers les États-Unis.

1 COMMENT

  1. Pamela Anderson a une autre appréciation. Elle va au-dela des médias. Selon elle, “Julian Assange tente de libérer le monde en l’éduquant. C’est un superprof ! » [1]

    [1] Purepeople,com

Répondre à Endijèn Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.