Martelly condamne les actes de vandalisme contre les bureaux électoraux

0
1275

martell

Port-au-Prince, le 19 mai 2015 – (AHP) – Le  Président Michel Martelly a condamné mardi les actes  de vandalisme perpétrés contre les locaux des Bureaux Electoraux Communaux de Petit-Goâve et  de Jacmel, les 15 et  16 Mai 2015.

Dans un communiqué, le chef de l’Etat informe que des instructions  claires ont été passées aux autorités compétentes de manière à ce que les auteurs, co-auteurs et complices de ces actes inacceptables soient poursuivis, arrêtés et déférés par devant la justice.

A petit-Goiave, les partisans d’un candidat écarté de la course   ont mis le feu vendredi  au local du BEC, ainsi qu’aux quelques chaises  et bureaux qui s’y trouvaient. Les archives du BEC auraient  egalement disparu dans les flammes.


Michel Martelly parle de pratiques qui s’apparentent à des manœuvres visant à contrarier le bon déroulement du processus électoral  en cours et invite tous  les acteurs à la tolérance et au respect des principes démocratiques, seule façon de renforcer l’Etat de droit et de maintenir le pays sur les rails du développement durable.

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti (RSSG), Sandra Honoré,  condamne elle aussi les attaques contre les 2 bureaux électoraux communaux  et appelle tous les acteurs à rejeter la violence sous toutes ses formes.

Elle fait remarquer que ces actes criminels ne font pas avancer le processus électoral et ne servent aucunement les intérêts des électeurs.

Plusieurs secteurs avaient jugé deplacées,  la semaine dernière, les contestations de  l’Exécutif par la voix du premier ministre Evans Paul, de la décision du  Bureau du contentieux électoral national (BCEN), après le rejet de la candidature  de la première  dame,  Sophia Saint-Rémy Martelly, pour cause de nationalité étrangère et absence de décharge.

Les mêmes secteurs avaient estimé que l’intervention du premier ministre dans les décisions d’un pouvoir considéré comme independant ,ouvrait la voie à toutes sortes de dérapage.

Le président du tiers du Sénat Andrice Riché est très satisfait du déroulement du processus électoral. Le parlementaire estime que le CEP est sur la bonne voie notamment pour ce qui est du traitement des dossiers de candidature aux législatives du 9 aout.

Il a entre autres cité la façon de traiter les dossiers relatifs à la candidature de la première dame Sophia Martelly et de certains autres candidats dont les représentants de l’OPL, son parti, dans le département du sud-est.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.