Pérou|Corruption – L’ex-président Vizcarra banni pour 10 ans de la fonction publique

0
169

La Constitution de 1987, en son article 291, a voulu donner à Haïti une administration ayant force de loi jusqu’à bannir tous les criminels corrompus duvaliéristes et néo-duvaliéristes répugnants de toute gestion de la chose publique. Une vraie Constitution à l’haïtienne devrait également en 2021, bannir tous les indexés et accusés de détournement de fonds et de la dilapidation de fonds Petro Caribe, incluant Michel Martelly, Jovenel Moise, Laurent Lamothe … de concourir à une fonction élective. Mais c’est Haïti, kote ki pa gen mounn ak nen nan figi yo kap dirije.

Mercredi 31 mars 2021 ((rezonodwes.com))–La sous-commission des accusations constitutionnelles a approuvé mercredi le rapport final des accusations de mise en accusation contre l’ancien président Martin Vizcarra et les anciens ministres Pilar Mazzetti et Elizabeth Astete.

Le groupe de travail a adopté le rapport à une large majorité (15 voix pour) et deux abstentions des membres du Congrès Carlos Mesía de Fuerza Popular et Guillermo Aliaga de Somos Perú.

En ce qui concerne l’ancien chef d’État et actuel candidat au Congrès pour le parti Somos Peru, le document recommande de disqualifier Vizcarra Cornejo de toute fonction publique élective pendant 10 ans.

Par ailleurs, il a été recommandé que l’ancienne ministre de la Santé, Pilar Mazzetti, soit déchue de ses fonctions publiques pendant huit ans après avoir constaté qu’elle avait commis une violation des articles 38 et 39 de la Constitution.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.