Affaire Mathieu L. Joseph : entre Jovenel Moise et le Secrétariat général de la présidence, qui dit la vérité ?

0
814

Samedi 6 mars 2021 ((rezonodwes.com))– Le Secrétariat de la Présidence, dans une vaine tentative de prendre la défense du dictateur Jovenel Moise, dans le dossier « affaire Mathieu Lissner Joseph« , est entré en contradiction flagrante avec un tweet de celui-ci publié en la même circonstance.

Si Lyonel Valbrun, Secrétaire général du Palais national, a finalement avoué que Mathieu Lissner Joseph est effectivement détenteur d’une carte d’accès au siège de la Présidence, il a par contre classé le fugitif arrêté par la DEA dans la catégorie des fournisseurs et sous-traitants offrant, sans pour autant spécifier, des prestations à l’Administration du Palais.

Ainsi, dans une note, Valbrun dément-il fermement les informations faisant croire que Mathieu serait un employé du Palais National.

Cette déclaration contraste avec un tweet publié un peu plus tôt par le président de facto Jovenel Moise portant à croire que le trafiquant de drogue fraîchement extradé vers les Etats-Unis, serait un membre de l’institution en admettant que « la rigueur doit être renforcée au niveau du recrutement dans la fonction publique« .

 »Personne ne doit profiter des faiblesses de nos systèmes de vérification pour se faufiler dans nos institutions, soit en changeant de nom ou en cachant son passé », a fulminé Jovenel Moise, également un usurpateur de titre, n’enlevant aucun doute sur la position occupée par le présumé criminel Mathieu L. Joseph, dans le régime de Jovenel Moise.

Jovenel Moise a-t-il été berné par Lisner Mathieu ou aurait-il juste fermé l’œil sur le lourd et tumultueux passé de ce fugitif international ? Personne n’est sans savoir que dans le sillage du président de facto, évolue tout un nombre pléthorique de personnages à mauvais dossiers et la liste est longue.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.