Pont-Rouge: énième rendez-vous raté de Jovenel Moise

0
810

Samedi 17 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Pour la deuxième année consecutive, l’apprenti-dictateur haitien a été contraint d’aller commémorer l’anniversaire de la disparition de l’empereur Jean Jacques Dessalines, a l’endroit même où le Premier des Haïtiens a été assassiné le 17 octobre 1806. Une série d’assassinats encore d’actualité dans le pays sous ce régime appuyé par des étrangers.

En effet, entouré des membres de son gouvernement illégitime, le président Jovenel Moise a déposé samedi matin une gerbe de fleurs au musée du panthéon national, contrairement à la tradition.

 »Lors d’une cérémonie d’offrande et de recueillement, ce 17 octobre 2020, j’ai fait le dépôt d’une gerbe de fleurs au MUPANAH pour honorer la mémoire de Jean-Jacques Dessalines, le Père fondateur de notre Patrie. Un acte qui renouvelle notre foi en l’héritage qu’il nous a légué », a publié Jovenel Moise sur Twitter.

Entre-temps à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province, des pneus enflammés sur les chaussées sont constatés par des correspondants de presse, notamment des collaborateurs de Rezo Nòdwès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.