Les blindés de Jovenel Moise sont livrés – finies les manifestations de rue anti-pouvoir PHTK en Haïti

4
1977

Le sénateur Latortue a révélé en 2019 que des centaines de millions de dollars sont dépensés pour l’achat de ces véhicules anti-manifestations alors que des centaines d’employés du secteur public sont sous-payés et que l’Etat leur doit entre autres, plusieurs mois d’aérés de salaire…

Mais pour la DGPNH-Coordination de Presse et des Relations, qui a couvert le singulier événement à l’Aéroport Toussaint Louverture, samedi matin, » L’arrivée de ces nouveaux blindés constitue le renforcement des capacités, pour ce qui est du mode opératoire de la PNH » sans révéler le coût total de cette commande placée par l’exécutif en lieu et place de la police.

Samedi 22 février 2020 ((rezonodwes.com))–Sous prétexte de contrecarrer des actes de banditisme, mais par contre, avait révélé le sénateur Youri Latortue, c’est pour « marcher sur les manifestants anti-pouvoir et écraser les barricades« , le président Jovenel Moise a placé des commandes de plusieurs véhicules blindés, qui lui ont été finalement remis en main propre samedi matin, sous les feux de caméra, pour rehausser l’éclat d’un singulier événement.

Cependant, à Carrefour Savien – [Kafou Pèy] – dans l’Artibonite, malgré la présence de deux blindés stationnés en permanence dans la zone, les bandits continuent d’opérer en toute impunité au point que les gros transporteurs capois ont préféré regagner Port-au-Prince par la route du Plateau Central. Alors que les Gonaiviens traversent cet endroit à leurs risques et périls. On note également à Village de Dieu (la Saline) – Port-au-Prince, la présence d’un blindé abandonné avec les crevaisons des pneus, après l’échec d’une opération.

Dans un communiqué, la DGPNH-Coordination de Presse et des Relations a indiqué que ces nouveaux équipements viendront « renforcer le parc d’engins lourds de la Police Nationale d’Haïti« .

Le président Jovenel MOÏSE, qui ne peut pas se passer de son Premier ministre de facto et illégal, Jean Michel Lapin, a remis les clés de plusieurs véhicules blindés au Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Rameau Normil, dans le collimateur d’un groupe de policiers partisans de la montée d’un syndicat de police légal pour mieux défendre leurs intérêts au sein de l’institution.

L’arrivée de ces nouveaux blindés, a précisé la DGPNH-Coordination de Presse et des Relations, « constitue le renforcement des capacités, pour ce qui est du mode opératoire de la PNH. Cela va donc permettre aux différentes Unités de la Police Nationale d’Haïti d’intensifier leurs opérations contre la criminalité, le banditisme et le phénomène du kidnapping, entre autres« .

4 COMMENTS

  1. Martine Moise ressemble a une femme battue. Elle est eteinte et s’abime. Son visage, son allure appellant au secous Mais…. puisqu’ils ont deja vendu leur image de couple tres amoureux et tres proches, elle va devoir vivre son cauchemar et payer le prix davoir epouse un ranyon SIDA-IQUE.

    • Je fais de cas du visage de Martine Moise et de la grosseur de son mari. En Méprisant le curé JB Aristide à l’église St Jean Bosco, je n’avais pas basé sur son corps, sa taille, sa bouche et ses yeux. Je voyais plutôt en lui un aigri et soufrisken qui était en train de bluffer les « analfabèt pa bèt » avec ses sermons VAN/PWÈT PWÈT, « kapitalis se peche motèl, « kapitalis egal Sida,  » diri Miami se diri pèpè, » « Fon Malfektè Ipokrit-FMI » et d’autres paroles « Shithole. » Vous voyez, très jeune, je laissais derrière les Gérard Pierre Pierre, Sauveur Pierre Étienne, Georges Anglade, Laennec Hurbon…. et William Smart. Morts ou vivants, ils continuent à ne pas distinguer de la margarine du kk poul.

      Par rapport à Elizabeth Préval, Martine Moise est de loin une détrousseuse. Les Kits Scolaires, Dermalog (à tort ou à raison) ne représentent rien en comparaison du contrat de Blackout des René Préval (le chouchou d’une certaine presse), Frantz Verella… Serge Raphael et Daniel Dorsainvil.

      Ces nouveaux blindés ne serviront à RIEN. L’État ne signifie pas un jeu de ramassis et de jouisseurs d’une époque à l’autre. Les nouveaux blindés seront utiles quand les kokorats au niveau de l’État jugeraient nécessairement de mettre au Pénitencier national les « voyoux à cravates » (dixit Jovenel Moise) … et les “hommes d’affaires” qui nourrissent les gangs. Par la suite, la population ferait le reste du travail en Lebrunisant les chefs de gangs et leurs lieutenants. Le “PAYS LOCK” des Cassy, Michel, Vorbe, Odigé, Barbier, Danton, Verella…, Timothée, Céant et Volcy; a eu de très BONS EFFETS, “Désormais l’État ne verse plus 12 millions de dollars chaque mois à tout-va.” [1]
      Depi 21 Avril 1971 (dat papa Doc mouri), oligachi santi fò a pa vle bay popilasyon menm yon ti Rès. Sa vle di gen 49 lane depi magazen Leta yo antere.”

      [1] Black-out : « On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs », dixit Jovenel Moïse https://lenouvelliste.com/article/212652/black-out-on-ne-fait-pas-domelette-sans-casser-des-oeufs-dixit-jovenel-moise

  2. C’est normal, un État shithole avec un gouvernement de merde doit miser sur la répression, c’est classique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.