Malgré la pluie, les balles et les lacrymos, des milliers d’opposants ont manifesté à Port-au-Prince

0
822

Vendredi 20 septembre 2019 ((rezonodwes.com))– Bravant la pluie, des milliers de Port-au-Princiens, venus de divers coins de la capitale, ont manifesté vendredi dans la zone métropolitaine pour célébrer le 261e anniversaire de naissance de Jean Jacques Dessalines, Empereur et libérateur des Haïtiens.

Les différentes branches de la manifestation n’ont pas pu fusionner comme prévu, suite à des interventions musclées des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) qui ont tenté à diverses reprises de disperser la foule qui grossissait à vue d’œil.

La manifestation a viré en affrontements entre les agents de police et les protestataires qui se sont vus interdire la route de Haut Delmas, menant à Pétion-Ville.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes et ont tiré des projectiles, blessant certains manifestants, malgré la présence de certains leaders et sénateurs de l’opposition, comme Jean-Charles Moise, Erl Jean Pierre, Shiller Louidor, Ricard Pierre et Youri Latortue, entre autres.

Le sénateur Latortue a révélé avoir en sa possession une des douilles tirées par les policiers comme preuve de l’utilisation de balles réelles dans le but de massacrer les membres de l’opposition, tout en affirmant qu’un des manifestants se trouvant à ses cotés a été atteint par des projectiles.

En réaction, les protestataires ont érigé des barricades de pneus enflammés dans plusieurs endroits sur le parcours de la manifestation. Ils ont également lancé des jets de pierres en direction des forces de l’ordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.