17 juin 2024
Récapitulatif, juin 2021 | Gangs envahissent Martissant : Trois rencontres du CSPN en 72 heures et une inspection des lieux ; Claude Joseph, Tèt Kale 2, exprime sa satisfaction
Actualités Cas d'assassinat Corruption Insécurité|Kidnapping Société

Récapitulatif, juin 2021 | Gangs envahissent Martissant : Trois rencontres du CSPN en 72 heures et une inspection des lieux ; Claude Joseph, Tèt Kale 2, exprime sa satisfaction

Pour Claude Joseph, la PNH a pu ramener l’ordre dans la zone de Martissant. En mode wireless, sans affrontement, effusion de sang et  »sans tirer un peta »

Dimanche 6 juin 2021 ((rezonodwes.com))– Après une semaine de silence depuis le début des affrontements violents entre les gangs rivaux de Martissant, le Premier ministre de facto, Claude Joseph, a fait une réapparition soudaine ce dimanche, soit environ six jours après le déclenchement de ces événements sanglants découlant de la lutte entre les gangs G9 favorables au pouvoir de Tèt Kale-PHTK.

Claude Joseph a révélé que le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) s’est réuni en trois occasions durant les dernières 72 heures avec au menu la situation d’insécurité régnant en maitre au cours des derniers jours sur l’axe Martissant-Fontamara.

Accompagné du directeur général a.i. de la PNH pour une visite des lieux, Claude Joseph a expliqué avoir emprunté la route de Martissant à la Marine haïtienne, en passant par la Place de Fontamara.

Le PM de facto a indiqué avoir pu constater, de visu, que l’institution policière a pu ramener l’ordre et rouvrir la voie à la circulation.

Comme pour la baisse du nombre de kidnappings, les autorités, semble-t-il, agissent en mode Wireless et n’ont plus besoin de mener des opérations pour pacifier les zones.

 »Il suffit d’un seul coup de fil », avait bien expliqué Jimmy Barbecue aux bélligérants Ti-Lapli et Chrisla, en appel conférence avec Izo.

Ces deux chefs de gangs sont à couteaux tirés depuis le début de la semaine et les affrontements entre leurs troupes ont causé la mort d’une dizaine de personnes et provoqué le déplacement de plusieurs centaines de personnes, alors que des dizaines d’autres ont dû se faire soigner à l’hopital pour des blessures par balles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.