Flashback aout 2021 | Corruption – Epaulés par leur ami Deeb, les Ricard Pierre, Cassy et André Michel font des largesses dans le Grand Sud après le séisme du 14 août

0
1194

Haiti | Corruption – Le Secteur Démocratique Populaire (SDP) fragilisé par un scandale d’aide aux sinistrés du Grand Sud.

Il est reproché au SDP dont la réputation est ternie de vouloir trop en faire et ainsi de perdre le sens de sa mission en s’approchant des intraitables irréductibles corrupteurs corrompus.

Port-au-Prince, mardi 31 aout 2021 ((rezonodwes.com))–Le dirigeant du Secteur démocratique et populaire (SDP), Nènèl Cassy prévient que les membres du directoire de l’organisation resteront attacher dans leur conviction, malgré le fait d’accepter une assistance conséquente d’entrepreneurs, estimés proches du régime, en
faveur des sinistrés du Grand Sud.

Des révélations du porte-parole de l’organisation sociopolitique « Viv Ayiti », Rony
Timothée entendent compromettre la crédibilité des dirigeants du Secteur démocratique et populaire (SDP), réputés pourfendeurs des Tèt Kale. Mardi, sur les ondes d’un média de Port-au-Prince, Rony Timothée a vendu la mèche en déclarant que des responsables de cette famille politique percevaient mensuellement une allocation du trésor public, sous l’autorisation de Jovenel Moise.

Cette révélation d’un allié, un homme de sérail de cette structure politique, sonne comme
un coup de semonce dans un contexte où des rumeurs indiscrètes faisaient déjà état de
possibles revirements politiques des gros bonnets du SDP. L’un des porte-paroles du
Secteur, l’ingénieure Marjorie Michel, sur sa page Facebook, a blâmé certains internautes
ayant émis des commentaires hostiles contre ses pairs, à propos de l’assistance reçue en
faveur des déplacés du tremblement de terre du 14 aout dernier.

« Si Ariel Henry gen yon kòb kap grate’l depi’l pote’l bay nou, nap pranl. Menm si lajan soti lakay djab nap pran’l, depi se pou nou ede viktim tranblemanntè a », a-t-elle réagi.

Pour les mauvaises langues, le séisme aurait servi de prétexte aux dirigeants du SDP pour adoucir leurs positions politiques. Cet organe politique reconnu intraitable aux autorités jadis choisies par Jovenel Moise, a surfé sur la vague de la solidarité manifestée aux populations du Grand Sud pour s’affirmer. Et comme un coup de grâce, l’apport de leur ami, l’homme d’affaires Reynold Deeb, confirmé par Nènèl Cassy, met à mal la réputation des leaders du SDP dans l’opinion.

«La solidarité du SDP en faveur du Grand Sud est la contribution de ses amis dont Reynold Deep, des membres de la diaspora, d’autres connaissances. Cependant, nous resterons attachés à nos crédos, notre vision sur le changement restera intacte », a-t-il souligné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.