Qatar | Coupe du Monde – Calendrier du mercredi 23 novembre

0
1076

L’Allemagne, l’Espagne, la Belgique, le Canada et la Croatie font leur entrée en scène mercredi.

  • Maroc – Croatie à 05h (groupe F)
  • Allemagne – Japon à 08h (groupe E)
  • Espagne – Costa Rica à 11h (groupe E)
  • Belgique – Canada à 14h (groupe F)

Première rencontre de la journée, le groupe F et une affiche entre le Maroc et la Croatie sera à suivre dès 5h heure de Port-au-Prince. Entre le Maroc et la Croatie, finaliste de la dernière Coupe du Monde. la partie s’annonce équilibrée malgré un déficit d’expérience pour la sélection africaine. Les Marocains pourraient créer la surprise grâce à une attaque de qualité et une confiance importante engrangée avec seulement trois défaites depuis Octobre 2019.

Dans ce même groupe, l’autre affiche de la journée opposera la Belgique au Canada à 14h. Annoncés comme favoris de leur groupe, les Belges ont pourtant enchaîné des performances plutôt décevantes depuis plusieurs années. Face à des Canadiens qui sont annoncés comme l’un des adversaires dont il faudra le plus se méfier dans ce Mondial, les Diables Rouges devraient donc disputer une rencontre équilibrée sur le papier mais dans laquelle ils paraissent clairement favoris.

Affiche de la fin d’après-midi ce mercredi au Qatar, seconde rencontre de la première journée du Groupe E de la Coupe du Monde 2022, l’Espagne lancera sa compétition face au Costa Rica, une nation toujours redoutable sur la scène internationale. Invaincue dans ses confrontations face à l’équipe sud-américaine, la “Roja” reste sur une demi-finale lors du dernier Euro après la désillusion face à la Russie en huitièmes de finale en 2018.

Trois heures avant la rencontre entre l’Espagne et le Costa Rica, les champions du monde 2014 ouvriront la compétition du groupe E. L’Allemagne disputera ses premières minutes au Qatar face à un adversaire qui pourrait s’annoncer plus complexe que prévu : le Japon. Avec seulement une victoire sur les six rencontres disputées en Ligue des Nations depuis juin, la Mannschaft a une nouvelle fois montré ses limites mais devra faire mieux que lors de la dernière édition du Mondial où l’élimination en phase de poules avait été un véritable traumatisme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.