Port-de-Paix | Opération «chache bandi» : au moins 6 criminels exécutés par la population

0
1119

Le coordonnateur du Conseil d’administration de la section communale (CASEC) de La Croix Saint-Joseph, 3 section communale de Port-de-Paix, Fénélus Joseph appelle la population à redoubler de vigilance afin de séparer les bons grains de l’ivraie dans le cadre de l’opération «chache bandi».

À Port-de-Paix, une justice expéditive gagne du terrain après la mort du chef de gang Éric Prospère, reconnu comme principal symbole de la terreur dans la ville. Le 2 octobre dernier, une foule de gens, irrités par les exactions du caïd, l’ont exécuté et décapité le corps de la victime.

Cet acte semble avoir mis la population dans une posture de vengeance pour partir aux trousses des assassins. Des opérations pour dénicher les réseaux criminels se sont multipliées. Au moins 6 bandits sont exécutés par la population de La Croix Saint-Joseph rapporte le coordonnateur de CASEC dans la communauté.

Fénélus Joseph appelle la population à faire preuve de vigilance dans leur acte. Il revient à la population de bien identifier ses oppresseurs afin d’administrer la peine qui s’impose. 

L’opération « Chache bandi», approuvée par l’autorité locale, vise à remonter les poches de gang et faire appliquer la sentence populaire. Pour l’heure, les civils armés accusés dans des cas d’assassinat, d’enlèvement et séquestration contre rançon sont activement recherchés par la population.

Il importe de souligner que La Croix Saint-Joseph ne dispose pas de présence policière et la population est abandonnée à son sort.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.