Mexique – Environ 4 000 migrants Haïtiens bloqués à Nuevo Laredo, en attente de demande d’asile aux Etas-Unis

0
550

Lundi 12 septembre 2022 ((rezonodwes.com))–La crise migratoire à Nuevo Laredo se manifeste par l’installation d’un campement de fortune par des migrants qui, bien qu’ils n’arrivent pas en caravane, le font en petits groupes, et qui ont été logés sur la voie publique en raison du manque de capacité des refuges.

Récemment, des Évêques de différentes régions du Mexique et des États-Unis se sont réunis pour discuter de la question des migrations. Ils ont estimé qu’à Nuevo Laredo, il y a au moins 4 000 migrants bloqués, attendant d’obtenir l’asile aux États-Unis.

« Nous sommes ici depuis environ 23 jours, nous avons acquis des bâches pour nous protéger de la pluie ou du soleil, tout a été fait avec nos propres ressources, car il n’y a pas de place dans les abris.

Ils ont déjà pris nos coordonnées et nous allons attendre ici notre objectif, qui est de passer aux États-Unis », ont commenté les Haïtiens devant l’abri municipal temporaire.

Beaucoup d’entre eux sont des familles complètes, avec des mineurs, qui mangent, dorment dans la rue, sous des tentes ou sous des bâches en plastique. Le père Alejandro Solalinde Guerra, dans une interview accordée à El Mañana, a souligné son intérêt à venir à Nuevo Laredo pour traiter ce problème.

L’objectif serait de voir la situation des frères et sœurs migrants qui sont très concentrés à Nuevo Laredo, parce que les maisons de migrants sont saturées, j’ai fait des visites dans différents endroits le long de la frontière ; l’autre objectif est d’avoir une conversation avec les gens sur les différentes questions migratoires, les perspectives, le contexte régional, la géopolitique, tout ce qui a trait aux migrants.

Les autorités municipales admettent l’augmentation du nombre de migrants dans la ville, principalement des Haïtiens.

« Il n’y a eu qu’une augmentation du nombre d’Haïtiens arrivant dans la ville, c’est parce qu’ils ont anticipé un appel lancé par les abris temporaires pour les soutenir et nous étudions déjà les moyens d’accélérer leur transfert à la date prévue pour leur arrivée et ainsi réduire le nombre de migrants à Nuevo Laredo », a déclaré Humberto Diez de Pino, directeur de la protection civile et des pompiers.

Actuellement, les autorités américaines chargées de l’immigration reçoivent au moins 100 migrants par jour et la priorité a été donnée à ceux qui ont des familles ; cependant, les abris ou les abris temporaires sont toujours saturés et même l’église a récemment aménagé trois espaces supplémentaires.

source: Sentido Comun Frontera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.