Vidéo. Vives tensions à la frontière Pedernales: Un haïtien abattu par un agent douanier dominicain, celui-ci désarmé par la foule et des tirs nourris s’en suivent

0
1107

Lors des manifestations de l’autre côté de la frontière, deux Haïtiens ont été blessés et, pour des raisons humanitaires, indique la presse dominicaine, ils ont été autorisés à entrer sur le territoire dominicain pour être soignés à l’hôpital municipal Elio Fiallo

Vendredi 5 aout 2022 ((rezonodwes.com))–La sécurité à la frontière haitiano-dominicaine au niveau de Pedernales-Anses à Pitre a été renforcée vendredi sur ordre du ministère dominicain de la Défense (MIDE), afin, selon le journal Hoy, « d’éviter l’escalade des tensions créées par la mort d’un ressortissant haïtien, lors d’une altercation avec un garde de la Direction générale des douanes« .

Selon le rapport préliminaire, a rapporté Hoy, « l’incident s’est produit vers dix heures du matin, lorsque le ressortissant haïtien a tenté de profiter de l’ouverture de la porte frontalière pour entrer sur le territoire dominicain avec du matériel d’urgence pour générer de l’électricité, sans payer les taxes correspondantes, et a été détecté par l’employé des douanes, Domingo Rafaelo Pérez« .

Lorsque l’employé des douanes a interrogé l’Haïtien sur le matériel, a poursuivi le journal, celui-ci a expliqué qu’il devait payer les taxes douanières, il a tenté de refuser l’inspection et a déclenché une dispute et une lutte au cours de laquelle l’employé des douanes a tiré un coup de feu qui a mis fin à la vie de la personne avec laquelle il s’était battu.

Dans un premier temps, explique le rapport initial, le tir a provoqué une agitation, plusieurs personnes qui accompagnaient le citoyen tué ont attaqué le garde douanier et lui ont pris son arme. Des personnes du côté haïtien ont alors jeté des pierres et tiré plusieurs coups de feu, probablement avec l’arme qui avait été confisqué.

Lors de la manifestation sur le territoire voisin, deux Haïtiens ont été blessés et, pour des raisons humanitaires, ils ont été autorisés à entrer sur le territoire dominicain pour être soignés à l’hôpital municipal Elio Fiallo. Les autorités haïtiennes ont également été autorisées à enlever le corps de leur citoyen décédé.

Le ministère de la Défense a immédiatement ordonné une enquête et un rapport détaillé sur l’incident, ainsi que la permanence de troupes dominicaines supplémentaires dans la région aussi longtemps que nécessaire pour assurer la sécurité et empêcher la perturbation de l’ordre public en territoire dominicain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.