Le Panama connaît depuis deux semaines des manifestations contre la hausse du prix du carburant et la corruption

0
1225

Les Panaméens reprochent à leurs autorités de trop dépenser alors que la population est en difficulté…

Samedi 16 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–Le Panama connaît l’une des plus grandes crises sociales depuis la chute de la dictature militaire du général Manuel Antonio Noriega en 1989, suite à l’invasion américaine.

Depuis deux semaines, les Panaméens manifestent contre la hausse des prix du carburant, de la nourriture et des médicaments, et reprochent à leurs autorités de trop dépenser alors que la population est en difficulté.

« Cela ne me dérange pas d’être ici parce que c’est une façon de soutenir (…) Comment puis-je être en colère si ceux qui ferment la route le font pour leur cause comme pour la mienne, pour tous les Panaméens au niveau national », dit Katia Pinzón, une secrétaire de 54 ans.

À Capira, une ville située à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Panama City, les habitants se sont joints aux manifestations et ont bloqué la route interaméricaine, principale liaison du pays avec l’Amérique centrale et partie de la route panaméricaine, qui relie tout le continent.

Les denrées alimentaires entrent dans la capitale par cette voie. La plupart des étals du principal centre alimentaire sont fermés en raison du manque de marchandises.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.