La plateforme de crypto-monnaies Voyager Digital fait appel au Chapitre XI et suspend les retraits de fonds, ainsi que toutes autres transactions

0
611

Mercredi 6 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–La plateforme d’échange et de prêt de crypto-monnaies Voyager Digital a volontairement fait appel à la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites afin d’entreprendre une restructuration de la société et de maximiser la valeur pour toutes les parties prenantes.

La société a déposé une demande volontaire de réorganisation en vertu du chapitre 11 auprès de la United States Bankruptcy Court for the Southern District of New York et a l’intention de demander la reconnaissance du dossier auprès de la Cour supérieure de justice de l’Ontario (Canada) en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

Dans la documentation déposée, Voyager Digital affirme détenir quelque 1,3 milliard de dollars (1,259 milliard d’euros) en cryptoactifs sur la plateforme, plus 350 millions de dollars (339 millions d’euros) en espèces sur le compte client de Metropolitan Commercial Bank, tandis qu’elle a accumulé des créances pour non-paiement de plus de 650 millions de dollars (629 millions d’euros) à l’encontre du fonds Three Arrows.

Le fonds spéculatif axé sur les crypto-monnaies n’a pas réussi à répondre aux appels de marge de plusieurs de ses bailleurs de fonds à la mi-juin. Three Arrows avait investi dans les cryptomonnaies Terra et Luna, qui se sont complètement effondrées et ont déclenché une crise du secteur des cryptomonnaies ou « cryptowinter ».

La semaine dernière, Voyager a suspendu les retraits de fonds, ainsi que les dépôts et toutes les transactions sur sa plateforme en raison des conditions actuelles du marché.

D’autres entreprises, comme Celsius, Babel Finance et Vauld, ont été contraintes de prendre des mesures similaires face à la volatilité du secteur et à la chute de la valeur des crypto-actifs.

« Cette réorganisation complète est la meilleure façon de protéger les actifs de la plateforme et de maximiser la valeur pour toutes les parties prenantes, y compris les clients », a déclaré Stephen Ehrlich, PDG de Voyager.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.