Flashback, 14 mai 2018 – « Suite aux dérives constatées depuis environ deux ans », le professeur Victor Benoit quitte la FUSION et fonde un autre parti politique

0
939

L’ancienne sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, n’est pas à sa première cohabitation bras-dessus bras-dessous, à la Praloto et Caradeux, avec le régime Tèt Kale-PHTK.

Le feu couvait longtemps sous la cendre, mais maintenant, le conflit interne entre la dirigeante actuelle, Edmonde Supplice Beauzile et Victor Benoit, l`un des fondateurs du parti Fusion des Socio-Démocrates, est révélé en plein jour.

à lire également : La Fusion en pleine fission.

Port-au-Prince, lundi 14 mai 2018 ((rezonodwes.com))– Le co-fondateur du parti « Fusion des Socio-Démocrates Haïtiens » a annoncé le lancement d`une nouvelle formation politique, fondée suite « aux dérives constatées depuis environ deux ans » au sein de la Fusion.

Le parti Rassemblement Social-Démocrate pour le Progrès d`Haiti, constitué en majorité d`anciens membres de la Fusion et présidé par Jean Michelet Simplice, se donne pour première tâche de former les jeunes.

« Durant la période des vacances d`été, le parti va organiser des cours pour les jeunes, membres et non-membres », a assuré Victor Benoit, qui a été remplacé au dernier moment par Jean Bertrand Aristide comme candidat du FNCD lors des élections présidentielles de 1990.

Président du parti Fusion depuis 2011, Victor Benoit, enseignant de carrière et co-fondateur du Collège Jean Price Mars avait passé le maillet à la sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, devenue récemment son adversaire au sein de la Fusion.

L`ancien ministre de l`Éducation Nationale (1 septembre 1993 – 16 mai 1994) et ministre des Affaires Sociales et du Travail sous la présidence de Martelly (18 janvier 2015 – 7 septembre 2015) affirme n`avoir eu aucune possibilité de stopper et de corriger les dérives minant son ancien parti.

Outre Victor Benoit, conseiller spécial de cette nouvelle entité politique, d`autres personnalités comme l`ancien ministre Alex Larsen, l`ancien ministre Jean Robert Vaval, l`ancien député Daniel Hermogène, l`ancien sénateur Yvon Gislain, Jean Michelet Simplice, Daniel Alexandre, Daddy Octave et Solène Peroné, ont contribué à porter ce parti, dit d`opposition, sur les fonds baptismaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.