Haïti | Crime et impunité – Plus de 300 cas de kidnapping enregistrés durant les trois derniers mois écoulés, selon un décompte de CARDH

0
665

CARDH: « Il y eut 53 enlèvements en avril, 118 en mai et 155 en juin ».

Vendredi 1er juillet 2022 ((rezonodwes.com))–Le mois de juillet a pointé avec un grand nombre de citoyens kidnappés durant les dernières semaines de juin. On rapporte le cas de l’ancien délégué départemental de l’Artibonite, Ing. Jean Osner Amisial, toujours aux mains de ses ravisseurs en dépit d’une forte rançon déjà versée.

Le Centre d’analyse et de recherche sur les droits de l’homme (CARDH) a indiqué jeudi que 326 personnes avaient été enlevées entre avril et juin, soit 44,8 % de plus qu’au cours du premier trimestre de cette année.

« Il y a eu 53 enlèvements en avril, 118 en mai et 155 en juin », a souligné le CARDH dans un rapport exhaustif des faits survenus durant le règne de la coalition PHTK-SDP-Fusion-MTV-Pitit Dessalines.

L’organisation a précisé que sur les 326 actes de kidnapping, 15 étaient des enlèvements collectifs au deuxième trimestre et que 36 des personnes séquestrées, étaient des étrangers de neuf nationalités différentes.

Depuis l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moise, auteur d’un code pénal « immoral » et illégal, la situation sociopolitique et économique toujours mouvementée d’Haïti a été encore plus secouée et déficitaire. La vacance du pouvoir a dégénéré en une crise sécuritaire, avec des meurtres et des enlèvements quotidiens, en particulier dans de grandes parties de la capitale contrôlé par les gangs fédérés, accusés d’être à la solde du pouvoir Tèt Kale-PHTK3.

En outre, la présence du Dr. Ariel Henry, sans mandat ni mission, installé à la Primature par un groupe d’ambassadeurs étrangers, a aggravé la crise de légitimité de certaines de ses principales décisions, en-dessus des problèmes économiques récurrents du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.